Tout sur Information routière

Le nombre de tués sur les routes a diminué de près de 20% au cours du premier trimestre 2018 par rapport à la même période l'année dernière, selon le dernier baromètre de la sécurité routière, publié lundi par l'institut Vias. Les accidents sont également en baisse: -5% par rapport à l'année dernière.

L'institut Vias publie un dossier sur les jeunes et les accidents. Le document de 44 pages compile des données et des connaissances, les causes sous-jacentes et les mesures possibles. Le rapport concerne surtout les jeunes de 15 à 24 ans qui conduisent une voiture, une mobylette, et une moto. Il s'attarde moins sur le cas des cyclistes et des piétons.

Le gouvernement wallon n'est pas tombé d'accord jeudi sur le projet d'arrêté royal visant à relever de 120 à 130 km/h la vitesse maximale autorisée sur certains tronçons d'autoroute.

Un tiers des conducteurs belges admettent avoir récemment dépassé les limitations de vitesse, ressort-il lundi de la sixième édition de l'enquête nationale d'insécurité routière menée par l'institut Vias (anciennement IBSR). Douze pour cent des répondants avouent encore prendre le volant sous l'emprise de l'alcool.

L'autoroute E40 a été libérée entre Nevele et Tronchiennes, vendredi peu avant midi, après plusieurs accidents survenus sur ce tronçon, indique le centre flamand du trafic. Un autre accident s'est entre-temps produit à Aalter vers Bruxelles.

La vitesse excessive sur autoroute est l'une des principales causes d'accidents graves. En Belgique, la limite autorisée est, sauf indication contraire, de 120 km/h. Des radars épient les contrevenants. Mais quid de la lenteur excessive, génératrice, elle aussi, de perturbations du trafic et de carambolages ?