Tout sur infanticide

Nourrisson négligé au point d'en mourir, mère qui tue sa fille par désespoir ou laisse ses enfants seuls la nuit pour travailler et rembourser des usuriers, nombre de faits divers sordides au Japon ont en commun la pauvreté cachée sur laquelle enquête depuis près de quinze ans l'essayiste Atsuko Hida.

Une mère belge de 35 ans est soupçonnée d'avoir tué ses deux enfants de six ans dimanche soir dans une chambre d'hôtel sur l'île de Curaçao, au large du Venezuela, a confirmé le SPF Affaires étrangères à BELGA sur base d'une information diffusée par les médias néerlandais.

"À perdre la raison", le film librement inspiré du quintuple infanticide de Nivelles et réalisé par Joachim Lafosse sort dans nos salles obscures ce mercredi. Faire un film sur un tel sujet est légitime ou indécent ? Mercredi dès 12h, venez poser vos questions à Valérie Colin, journaliste société du Vif/L'Express.

Juliana Santana Duran, la mère de la petite Diana, a avoué avoir étranglé sa fille dans la nuit de dimanche à lundi avant de la couper en morceaux et de les placer, dans des sacs, dans un congélateur, a expliqué mercredi au cours d'une conférence de presse le procureur du Roi de Charleroi faisant fonction, Pierre Magnien. Les aveux sont intervenus après que les enquêteurs l'ont confrontée à des preuves ramenées de son domicile.

L'autopsie réalisée sur le corps du bébé retrouvé gelé vendredi à Arbre, près de Profondeville, n'a pas encore livré ses résultats mais le déni de grossesse est l'hypothèse privilégiée par les enquêteurs pour expliquer le décès.

Le parquet de Termonde a ouvert une enquête sur une intervention policière préalable à celle qui a mené à la découverte, vendredi après-midi, des corps de deux enfants de 7 et 8 ans battus à mort dans leur appartement familial à Alost, mais "rien n'indique actuellement que des fautes ont été commises" par les policiers, a-t-il souligné.

La mère soupçonnée d'avoir tué huit de ses nouveau-nés dans le nord de la France, et qui vient de passer sa première nuit en prison, éprouve "une sorte de soulagement" après la révélation des faits et sa mise en examen, a estimé vendredi son avocat Frank Berton.