Tout sur Incendie

Plus de 400 pompiers ukrainiens combattaient lundi un important incendie autour la zone d'exclusion de Tchernobyl, les autorités se montrant rassurantes tandis que des observateurs affirment que le feu se rapproche dangereusement de la centrale.

"Partez vite! "... Les autorités australiennes ont, comme la semaine passée, exhorté certains habitants à évacuer à l'approche d'une vague de chaleur qui risque d'attiser encore les dramatiques feux de forêt ayant ravagé de vastes zones dans le sud et l'est.

Au moins deux personnes sont décédées et cinq autres sont portées disparues dans les Etats australiens du Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud où continuent de sévir de très dangereux feux de forêt. Des dizaines de milliers de personnes ont été intimées d'évacuer en divers endroits, et plusieurs milliers d'habitants ont été contraints de trouver refuge sur la plage.

Les auteurs de l'incendie dimanche soir dans un bâtiment destiné à devenir un centre d'accueil temporaire pour les demandeurs d'asile à Bilzen, près de Hasselt (province du Limbourg), devraient recevoir des sanctions alternatives, selon l'association flamande de soutien aux réfugiés, Orbit. Les citoyens doivent en outre être davantage impliqués dans l'accueil des personnes en quête de protection, selon l'ASBL.

La compagnie d'électricité californienne Pacific Gas & Electric va couper le courant à une partie de ses clients du nord de l'Etat mercredi, comme mesure de prévention contre les feux de forêt. Quelque 800.000 ménages pourraient être touchés par la coupure, selon CNN. L'électricité ne pourrait revenir qu'au bout de plusieurs jours, voire une semaine.

Pour la philosophe Joëlle Zask, auteure de Quand la forêt brûle, les grands feux sont quasi tous liés à des activités humaines, notamment celles responsables du réchauffement climatique. La solution ne peut venir que d'une prévention accrue, qui doit passer par un changement de culture.

Les feux de forêts qui frappent depuis samedi le centre du Portugal, étaient "maîtrisés à 90%" lundi matin, selon la Protection civile qui s'attend cependant à une nouvelle "journée difficile".

Il faudra environ quatre mois pour sécuriser le site de Notre-Dame de Paris à la suite de l'incendie du 15 avril, avant même de commencer le diagnostic préalable à la restauration elle-même, a prévenu vendredi la fédération du bâtiment spécialisée dans les monuments historiques.

L'entreprise Le Bras Frères qui montait l'échafaudage autour de la flèche de Notre-Dame a reconnu et "regretté" mercredi que certains de ses compagnons se soient "affranchis" d'une interdiction de fumer sur ce chantier mais a "exclu" tout lien avec l'incendie de la cathédrale, dans une déclaration à l'AFP.

Toiture partie en fumée, charpente séculaire détruite, flèche effondrée sous les yeux de la foule... : il faudra du temps et des moyens exceptionnels pour reconstruire le monument le plus visité de France.