Tout sur île de la réunion

Les balanes, les petits crustacés accrochés au fragment d'aile d'avion retrouvé à la Réunion, pourraient contribuer à faire la lumière sur le sort du vol MH370 de la Malaysia Airlines s'il est confirmé qu'il appartient bien à l'appareil disparu, ont jugé mardi des spécialistes.

Le fragment d'aile découvert sur l'île française de La Réunion est arrivé samedi matin en France métropolitaine où il doit être expertisé dans les prochains jours pour déterminer s'il s'agit bien d'un débris du vol MH370 disparu depuis mars 2014.

Des dizaines de badauds parcouraient vendredi matin la plage de la Réunion sur laquelle a été retrouvé un débris d'avion provenant peut-être du vol MH370, et ramassaient, en l'absence de tout périmètre de sécurité, des détritus, restes potentiels du Boeing 777 disparu en mars 2014.

Des enquêteurs étaient en route jeudi pour l'île française de La Réunion, dans l'océan Indien, pour déterminer si un débris d'avion découvert le long de sa côte appartient au Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu le 8 mars 2014 sans jamais laisser de trace.

Le tribunal administratif de Saint-Denis-de-la-Réunion a rejeté un recours de deux ONG de défense de l'environnement pour stopper la pêche aux requins. Ce prélèvement organisé par l'Etat a pour objectif de comprendre l'origne de la recrudescence des attaques.