Tout sur Idlib

Européens, arrêtez de crier et soutenez Erdogan à Idlib, écrit Koert Debeuf, rédacteur en chef du site d'information européen EUobserver. "C'est là que réside la cause d'un nouveau flux de réfugiés et peut-être d'une nouvelle crise des réfugiés en Europe".

Dans la province d'Idlib, les armées turque et syrienne se font face, et les civils fuient en masse les bombardements. Débuté en 2011, le conflit s'avère inextricable tant les intervenants sont nombreux. La clé reste à Moscou.

Le président turc pensait conserver en Syrie une zone d'influence qui lui aurait permis de négocier avec les Russes et les Iraniens. Il n'en sera rien. Avec une logique imperturbable, les troupes de Bachar al-Assad, appuyées par l'aviation russe, ont repris les hostilités dans la poche d'Idlib, le dernier des bastions djihadistes.