Tout sur IBPT

Le collège échevinal de Crainhem, une des six communes à facilités de la périphérie bruxelloise, a exprimé mardi son opposition "à ce stade" au déploiement de la 5G sur son territoire, tout en réclamant un moratoire plus large, à l'échelle de tout le pays.

Pour la première fois, les colis et services express ont représenté la plus grande part du chiffre d'affaires du secteur postal, dépassant celui des lettres, ressort-il mardi de l'Observatoire postal 2017 de l'Institut belge des postes et télécommunications (IBPT). Le premier marché a en effet connu une très forte augmentation l'an dernier, alors que le second a vécu un phénomène inverse.

Le prix que pourra facturer un opérateur télécom à un autre pour un appel vers une ligne fixe sera limité à partir du 1er janvier prochain. L'Institut belge des postes et télécommunications (IBPT) va en effet imposer aux opérateurs de téléphonie fixe un tarif de terminaison maximal revu de 0,116 centime/minute, annonce-t-il vendredi.

L'opérateur de télécom VOO augmente, une nouvelle fois, ses tarifs à partir de juillet prochain. Pour Test-Achats, l'association de défense des consommateurs belges, il s'agit d'une stratégie pour diriger les clients vers les packs les plus chers.

Bpost "a pris acte" du refus de l'IBPT d'approuver l'augmentation tarifaire proposée pour les timbres en 2017. Elle "déplore" cette décision "contraire à la législation belge et européenne", en "analyse les moindres détails" et "entreprendra toutes les démarches juridiques envisageables afin de la contester", a annoncé l'entreprise postale jeudi.

L'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) a refusé la demande d'augmentation tarifaire de Bpost pour 2017, a annoncé mercredi le régulateur après la clôture des marchés. Bpost a la possibilité d'introduire un recours contre cette décision dans un délai de 60 jours.

La diminution de la fréquence de la distribution du courrier, envisagée dans une enquête de l'Institut des services postaux et des télécommunications (IBPT), "n'est pas à l'agenda ces prochaines années", indique mardi le ministre en charge de la Poste Alexander De Croo.