Tout sur Human Rights Watch

Une résolution visant à interdire les armes entièrement autonomes, souvent appelées " robots tueurs ", sera votée aujourd'hui (30 mai) par le parlement. Le parlement ne devrait pas hésiter à voter contre ces systèmes d'armement qui, une fois activés, sont capables de sélectionner et d'attaquer des cibles sans contrôle humain substantiel.

Depuis la fin de mois de décembre, des dizaines de femmes protestent pacifiquement contre le port du voile obligatoire en Iran. A l'origine de ce mouvement, une jeune femme, Vida Movahed, montée sur une armoire électrique dans une rue animée de Téhéran, arborant son voile au bout d'une perche.

Certains massacres commis dans des villages rohingyas dans l'ouest de la Birmanie ont été clairement planifiés par l'armée birmane, aidée par les populations bouddhistes, estime Human Rights Watch dans un nouveau rapport mardi consacré à la localité de Tula Toli.

De nouvelles images satellite publiées par l'ONG Human Rights Watch lundi montrent qu'en octobre et novembre, 40 villages rohingyas ont encore été incendiés en Birmanie, où l'armée est accusée d'épuration ethnique contre cette minorité dont plus de 650.000 membres ont fui le pays.

L'arrivée au pouvoir de dirigeants populistes aux Etats-Unis et en Europe et la montée de "l'intolérance" menacent les démocraties occidentales et les droits de l'Homme, a mis en garde l'organisation américaine Human Rights Watch dans son rapport annuel publié jeudi.

Des combattants du groupe Etat islamique (EI) ont "délibérément" attaqué des civils refusant de leur servir de "boucliers humains" dans leur fuite face aux forces irakiennes à Mossoul (nord), leur fief irakien, a dénoncé Human Rights Watch (HRW) mercredi.

Il y a cinq ans, un patron de bar refusait de le servir, aujourd'hui il est un notable de Zavidovici, dans le centre de la Bosnie: Redzo Seferovic est le premier Rom choisi pour présider un conseil municipal dans ce pays.

C'est grâce à lui que le dictateur Hissène Habré a dû répondre de ses crimes devant un tribunal du Sénégal. Le " chasseur de dictateurs " quitte Human Rights Watch après une vingtaine d'années de lutte contre l'impunité. Le combat va continuer, avec les victimes comme priorité.