Tout sur Hongrie

En ces temps de crise sanitaire et de tension dans les prisons, les nouvelles statistiques du Conseil de l'Europe (CoE) sur la surpopulation carcérale tombent à point nommé. La Belgique est le deuxième pays des 52 Etats membres du CoE dont les prisons sont les plus engorgées, après la Turquie.

Treize Etats membres de l'Union européenne, dont la Belgique, se sont montrées mercredi "très préoccupées" par les mesures d'urgence prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 au regard "des principes de l'état de droit, de la démocratie et des droits fondamentaux", ont-ils indiqué dans une déclaration commune. La Hongrie n'est pas explicitement mentionnée.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban devrait obtenir lundi le feu vert du parlement lui octroyant des pouvoirs radicalement renforcés dans le cadre d'un état d'urgence à durée indéterminée, que l'opposition juge "disproportionné" pour lutter contre le nouveau coronavirus.

"Lors de mon entretien avec Viktor Orban, j'ai mis sur la table l'idée d'un examen "peer-to-peer" (par les pairs) de la politique d'un Etat membre (de l'Union européenne) afin de vérifier si sa politique est dans la ligne des valeurs de l'Europe. Il s'est montré ouvert, à condition que ce soit pour tous les Etats membres", a affirmé mercredi le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) à l'issue de son entretien avec le Premier ministre hongrois.

Dans quelle mesure la crise de l'asile de 2015 a-t-elle affecté les opinions européennes sur l'asile et la migration ? Les sociologues Bart Meuleman et Arno Van Hootegem ont examiné une masse de données et ont établi que ce n'est pas le grand nombre, mais le framing par les élites politiques, qui détermine nos opinions. "Le framing est plus décisif que les faits."

La crise de l'asile de 2015 a-t-elle influencé les positions sur la migration ? Les sociologues Bart Meuleman et Arno Van Hootegem (tous deux de la KU Leuven) ont étudié l'Enquête sociale européenne (ESS) dans une vingtaine de pays. Conclusion frappante : les attitudes sont restées stables dans la plupart des pays.