Tout sur Hongrie

Après Bruxelles, c'était au tour de la Wallonie de passer au rouge la semaine dernière, sur la carte des voyages de l'ECDC. Une carte qui s'assombrit peu à peu tandis que les zones vertes se raréfient. Aujourd'hui, seuls les pays de l'Europe de l'Est semblent résister à cette nouvelle vague de contaminations.

Viktor Orban a annoncé mercredi la tenue prochaine d'un référendum en Hongrie et demandé le soutien des électeurs sur la loi anti-LGBT, après le lancement contre Budapest d'une procédure d'infraction par la Commission européenne.

Seize partis ultraconservateurs et europhobes ont initié vendredi une tentative de rassemblement de l'extrême droite en Europe, associant le Vlaams Belang au Fidesz de Viktor Orban (Hongrie), à la Ligue de Matteo Salvini (Italie), au PiS de Jaroslaw Kaczynski (Pologne) ou au Rassemblement national de Marine Le Pen (France).

En s'en prenant aux minorités sexuelles, le gouvernement hongrois s'est attiré les foudres de ses pairs. D'autres questions éthiques peinent à faire autant réagir les dirigeants européens. Quels sont les véritables enjeux de cette nouvelle crise autour des valeurs communes de l'Union?

"Cette loi sur l'interdiction de la promotion de l'homosexualité était inscrite dans les astres, souligne Sophie Rohonyi, députée belge d'origine hongroise. Il y avait déjà eu des amalgames entre l'homosexualité et la pédophilie." L'évolution générale du pays sous Viktor Orban la préoccupe fortement.

Le Parlement européen a adopté jeudi un rapport exhortant les Vingt-Sept à garantir l'accès des femmes à l'avortement, objet de lois très restrictives dans certains Etats membres, tout en assurant l'accès à une "contraception de qualité et abordable". Ce rapport non contraignant, vivement débattu en séance plénière, appelle les États "à garantir que les femmes bénéficient de droits sexuels et génésiques de qualité, complets et abordables ainsi qu'à supprimer tous les obstacles qui empêchent le plein accès à ces services".

Malte rejoint la liste des destinations en zone verte mise à jour chaque semaine par le SPF Affaires étrangères, tout comme l'Islande, la Finlande occidentale et la région finlandaise d'Aland. La région espagnole de Murcie passera elle au rouge à partir de mercredi.