Tout sur Homme

La contraception devient de plus en plus une affaire d'hommes. L'an dernier, 8.756 hommes se sont fait stériliser en Belgique, un record, rapportent jeudi Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg sur la base des chiffres de l'assurance maladie.

Plus la science révèle les facultés des animaux, plus la façon dont nous les traitons suscite des interrogations. Et plus la question de leur statut dans la société est brûlante. Au point que de plus en plus de monde, intellectuels compris, plaide pour placer sur un même rang l'homme et l'animal.

La surpêche industrielle et la chasse excessive menacent les écosystèmes surtout parce que les animaux adultes, au plus fort de leur potentiel de reproduction, sont les cibles de choix, estiment des chercheurs, plaidant pour une approche plus en harmonie avec la nature.

Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé lundi sans détour que les femmes ne pouvaient pas être naturellement égales aux hommes et a critiqué vertement les féministes, les accusant d'être opposées à la maternité.

Les hommes gagnent en moyenne toujours 10% de plus que les femmes en Belgique et cet écart salarial ne se réduit plus, ressort-il de l'édition 2014 du rapport en la matière de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes, qu'évoque jeudi De Standaard dans ses colonnes.

Pour que le plaisir dure plus longtemps, l'homme se met la pression. Il veut être performant. Résultat, beaucoup sont victimes d'éjaculation prématurée. Loin d'être une fatalité, il existe des solutions. Comme certaines sont plus fantaisistes que d'autres, voici le point sur la situation.

Selon une étude publiée par le Huffington Post, les femmes pleureraient effectivement plus que les hommes. Cet état de fait serait la conjonction de raisons aussi bien physiologiques que culturelles.

La fidélité masculine réside dans une hormone. L'ocytocine, appelée également hormone de l'attachement, aiderait les hommes à se tenir éloignés du sexe opposé, selon une étude allemande.

Ces temps troublés marqueraient la fin du règne des hommes. A l'université, dans le business ou en couple, les femmes poursuivent leur irrésistible ascension. C'est l'idée que défend la journaliste américaine Hanna Rosin dans son nouvel ouvrage The End of Men.

Selon une récente étude française menée pendant plus de 15 ans sur quelque 26 600 hommes, la concentration en spermatozoïdes et la qualité du sperme montrent un déclin "significatif". Les chercheurs mettent en garde sur d'éventuels facteurs environnementaux.