Tout sur Holocauste

La moitié du conseil scientifique de la Caserne Dossin à Malines, soit 9 membres sur 18, a annoncé sa démission lundi lors du conseil d'administration de ce plus important lieu de mémoire pour la Shoah en Belgique, composé d'un mémorial, d'un musée sur l'Holocauste et les droits de l'homme, et d'un centre de documentation.

Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) a visité mardi Auschwitz-Birkenau, le plus grand camp de concentration et d'extermination de l'Allemagne nazie, dans le cadre du 75e anniversaire de la libération de celui-ci. "Je n'ai pas de mots pour cela. Une impression terrible de ce à quoi le fanatisme et le racisme peuvent conduire", a-t-il déclaré à Belga.

La nouvelle a surpris : le 4 novembre, Christophe Busch annonçait sa démission du poste de directeur de la Kazerne Dossin. Le criminologue de formation dirigeait le mémorial, musée et centre de documentation sur l'Holocauste et les droits de l'homme depuis 2016.

La question de la transmission est au coeur des ouvrages de Ginette Kolinka, sur sa déportation à Birkenau, et d'Elie Buzyn, rare adolescent rescapé d'Auschwitz. De l'urgence de témoigner à celle de perpétuer le souvenir.

Près de 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les chemins de fer néerlandais apporteront un soutien financier aux survivants des camps de concentration et aux proches des victimes de l'Holocauste transportées à bord de trains néerlandais. Le directeur général, Roger van Boxtel, a annoncé cette décision mercredi lors d'une réunion au Spoormuseum à Utrecht.

Un 16/20. Une grande distinction, attribuée par Gaia au ministre flamand du Bien-être animal, Ben Weyts (N-VA). L'association de défense des animaux, habituellement réputée pour sa sévérité, a encensé la politique menée par le nationaliste flamand.

En réaction aux oppositions d'associations juives concernant la remise jeudi par l'ULB (Université libre de Bruxelles) des insignes de Docteur Honoris Causa à Ken Loach, le réalisateur britannique a réaffirmé lundi qu'il a toujours condamné toutes les formes de racisme, y compris l'antisémitisme. Le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB) parle de "mascarade" et estime que cela n'emporte en rien la conviction de ceux qui jugent sur les actes plutôt que sur les mots.

A l'heure où la Pologne adopte une loi controversée sur la Shoah, Angela Merkel propose un commissaire à l'antisémitisme dans son futur gouvernement. En toile de fond, l'histoire du phénomène génocidaire nazi et son enseignement. Alors que le temps des témoins directs est de plus en plus compté.

Les autorités allemandes s'alarment de la résurgence de l'antisémitisme 73 ans après la fin de l'Holocauste, dans un contexte de montée de l'extrême droite et d'inquiétudes liées à l'arrivée de réfugiés originaires de pays ennemis d'Israël.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, a présenté ses excuses quelques heures après avoir estimé que le président syrien Bachar al-Assad avait fait pire qu'Adolf Hitler en utilisant des armes chimiques, une comparaison semblant minimiser les crimes du nazisme et vite amendée devant le tollé.