Tout sur Hollande

"Gare à la "lepénisation' du discours laïque", met en garde Hervé Hasquin, historien et académicien, en évoquant l'évolution du débat en France. Une réflexion qui n'est pas sans leçons pour la Belgique.

Comment la Belgique en est-elle arrivée à ce qu'elle est aujourd'hui ? Qui a fait quoi, quand, où et comment pour nous y mener ? En voici le récit. Sous forme de lexique. De A à Z. Et en toute décontraction. Décomplexé, au fond.

Le Premier ministre français, Manuel Valls, dans les starting-blocks pour la présidentielle de 2017, essaie depuis des années d'imposer un aggiornamento à gauche, mais sa personnalité autoritaire, son discours pro-entreprises et sa défense d'une laïcité stricte crispent une partie de son camp.

Le retrait inédit de la course à la présidentielle de 2017 du président français en exercice ouvre la voie à Manuel Valls. Mais le bilan ne pourra être que partagé. Le Premier ministre socialiste peut-il espérer faire mieux que limiter la casse ?

A cinq mois de la présidentielle en France, la gauche a ouvert jeudi le dépôt des candidatures pour sa primaire alors que le président socialiste François Hollande, très impopulaire, reste mystérieux sur ses intentions, postuler ou non.

D'un côté, afficher une loyauté sans faille envers François Hollande, de l'autre se distancier pour se poser en possible recours d'un parti socialiste déboussolé: le Premier ministre français Manuel Valls progresse à pas mesurés sur une périlleuse ligne de crête à six mois de la présidentielle.

Déclarations sur "un problème" avec l'islam, regrets sur la déchéance de nationalité ou commentaires sur la "grossièreté" de Nicolas Sarkozy: à six mois de la présidentielle en France, le président François Hollande multiplie les "confidences" aux journalistes sans être officiellement candidat.