Tout sur hiver

Un ciel bas et sombre, une pluie battante, le froid qui nous glace jusqu'aux os: c'est ce qu'il est convenu d'appeler du mauvais temps. Selon la psychologue norvégienne Kari Leibowitz, voir les choses sous un jour plus positif suffit souvent déjà pour se remonter le moral.

À la mi-janvier, beaucoup de gens ont du mal à sortir de leur lit et sont exténués en fin d'après-midi derrière leur bureau. Néanmoins, il existe des remèdes à ce coup de mou hivernal. Voici quatre conseils pour retrouver de l'énergie.

Aussi féérique que soit le spectacle des montagnes enneigées, on n'a pas forcément toujours envie de les descendre skis aux pieds... en particulier si l'on a vécu une expérience malheureuse. Il existe toutefois des alternatives convenant aussi bien aux intrépides qu'aux plus calmes.

Moins de 10.000 contaminations par le virus de la grippe ont été confirmées pour l'hiver 2015-2016 en Belgique par l'Institut scientifique de santé publique, ressort-il de chiffres communiqués lundi alors que se termine la saison de l'influenza. Le chiffre de 9.467 cas confirmés indiquent que le nombre de contaminations est resté sous la limite de l'"intensité élevée". Il n'y a pas eu non plus de surmortalité.

De nombreux vols accusent du retard lundi matin à Brussels Airport. "Des avions en provenance du Royaume-Uni, de la France et de l'Allemagne sont retardés en raison des mauvaises conditions météorologiques, ce qui provoque un effet 'domino' chez nous", indique la porte-parole de Brussels Airport.

Le phénomène de déprime saisonnière est bien connu. En hiver, notre humeur générale est souvent assombrie par le manque de lumière naturelle. Mais cette époque de l'année peut-elle aussi avoir une influence sur nos fonctions cognitives ?

Peu de sportifs s'intéressent de près à l'humidité et au froid glacial qui peuvent régner en hiver, et qui, entend-on souvent, compliquerait le maintien d'une bonne condition physique. Comment y faire face ?

Noël 2015 revêt dans une bonne partie de l'Europe des habits printaniers: un thermomètre dépassant les 10°C en Finlande, les cerisiers en fleur en Allemagne, les patinoires moscovites fermées et les stations de ski privées de manteau blanc.

Il manque encore 545 mégawatts pour boucler la réserve stratégique d'ici à l'hiver prochain, a indiqué mardi Elia, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, devant la commission Economie de la Chambre.

L'hiver météorologique qui a pris fin samedi s'inscrit dans les normales saisonnières d'un point de vue climatologique, avec toutefois une légère augmentation des précipitations enregistrées en janvier, annonce l'Institut royal de météorologie (IRM) lundi.

Éclaircies et averses hivernales ou de neige alterneront vendredi. Au sud du sillon Sambre et Meuse, les précipitations tomberont exclusivement sous forme de neige. Dans le courant de l'après-midi, la tendance aux averses diminuera à partir de l'ouest du pays. Le vent sera modéré à assez fort de secteur ouest. Les maxima afficheront des valeurs comprises entre -2° dans les Ardennes et de 3° à 5° sur les autres régions.

"Ce que je vais expliquer est plus désagréable que ce que dit la presse", a déclaré Jean-Claude Baum, du service de recherche Beaums-Energy, de l'école polytechnique de Bruxelles, lors d'une conférence de presse organisée jeudi par l'Université Libre de Bruxelles (ULB) à propos du risque de pénurie d'électricité encouru par la Belgique cet hiver.