Tout sur Hitler

Un jeune homme de Beveren a démissionné de son poste de secrétaire auprès de Jong N-VA, la branche des jeunes membres du parti nationaliste flamand, pour les entités de Zwijndrecht et Burcht (province d'Anvers). Des commentaires offensants et à caractère raciste écrits par le jeune homme ont été mis au jour lundi sur les réseaux sociaux.

A-t-on raison de traiter Theo Francken de nazi ? Non. Est-il d'extrême droite ? Est-il un facho, un collabo, un flamingant ? Et son parti, alors ? Essayons de nommer les choses, à l'aide d'un lexique politique.

Il y a des rencontres qui marquent une vie. Et que, tel un boulet, on traîne parfois jusqu'à la fin de ses jours. Quand Léopold III rencontre Hitler, il sait sans doute qu'il prend un risque. Mais il n'a probablement pas conscience qu'il est en train de poser l'un des actes les plus marquants de son règne.

"L'ordre du jour" d'Éric Vuillard, qui a décroché lundi le Goncourt, est un récit saisissant sur l'arrivée au pouvoir d'Hitler, l'Anschluss et le soutien sans faille des industriels allemands à la machine de guerre nazie

Alors qu'on imaginait la reconduite très confortable de la Chancelière allemande aux commandes de la première puissance économique européenne en raison justement d'un bilan socio-économique gratifiant, voilà qu'Angela Merkel, sans toutefois mordre la poussière, essuie une défaite nette, descendue à 33% des votes.

Avec des mensonges, une rhétorique guerrière et un livre que personne n'a lu, Hitler a réussi à séduire des millions de gens. Comment est-ce possible ? L'historien Ewoud Kieft a lu et relu Mein Kampf et en a écrit la préface lors de sa réédition. "Est-ce qu'on pouvait prévoir l'Holocauste ? La réponse est oui."

Des historiens sont arrivés à la conclusion que l'holocauste ne s'était pas exactement passé comme ils le pensaient jusqu'alors. Par exemple, Hitler n'a pas planifié de longue date l'extermination des juifs et la plupart des victimes de l'holocauste ont été tuées en dehors des camps de concentration. Cela le rend encore plus effrayant.

Nous sommes en 1946. Winston Churchill n'est plus Premier ministre. Après avoir incarné la résistance aux puissances de l'Axe, après avoir gagné la Seconde Guerre mondiale en coalisant Américains et Russes, après avoir libéré l'Europe des nazis, il est renvoyé à ses études aux élections de 1945.

"Ah les cons, s'ils savaient ce qu'ils applaudissent... " A sa plus grande surprise, c'est en héros qu'Edouard Daladier est accueilli en France. Le président du conseil des ministres rentre de Bavière, où il vient de signer un accord important avec Hitler et les autres hommes forts du continent. En apparence, c'est une victoire pour la paix. Mais au fond de lui, l'homme n'est pas dupe. Il sait bien qu'en réalité, il n'a fait que gagner quelques semaines.

Détruire la maison natale d'Adolf Hitler, la transformer en commerce ou en lieu éducatif ? Le sort de la bâtisse située dans le nord de l'Autriche fait l'objet de débats au sein du gouvernement qui a validé mardi le projet de loi visant à saisir les lieux.

Dès l'arrivée d'Hitler au pouvoir, la doctrine nationale-socialiste inspire des leaders panarabes. Cette influence persiste après la guerre, quand la Syrie et l'Egypte recrutent des centaines de cadres nazis pour réformer leur armée et leurs services secrets. Nouvel éclairage sur les liens entre croissant et croix gammée.

La grande place Tahrir dans le centre du Caire était toujours occupée ce dimanche matin par plusieurs centaines de manifestants protestant contre l'acquittement de six ex-hauts responsables de la sécurité dans le cadre du procès de Hosni Moubarak, lui-même condamné à la perpétuité.

Après quatre jours de manifestations, le bilan des affrontements en Egypte, entre autres à la place Tahrir, s'alourdit encore. Mohamed ElBaradei a dénoncé un "massacre" au Caire.