Tout sur hébergeurs

La cour d'appel de Bruxelles a fixé, mercredi, les débats dans le dossier relatif à quatre citoyennes et résident belges poursuivis pour trafic d'êtres humains au 4 mai 2020 à 14h00 et au 5 mai 2020 à 09h00 pour toute une journée d'audience. Ces quatre personnes sont prévenues pour avoir apporté une aide à un trafic d'êtres humains, après avoir hébergé des migrants qui, selon l'enquête, se livraient à un tel trafic.

Le parquet a demandé jeudi l'acquittement de deux personnes qui avaient hébergé chez elles des migrants mais a requis une condamnation légère pour deux autres. Il a par contre requis des peines jusqu'à 40 mois de prison pour d'autres individus qui avaient, eux, agi comme passeurs.