Tout sur Hassan Rohani

Le guide suprême iranien Ali Khamenei a loué lundi l'"action" du chef de l'Autorité judiciaire Ebrahim Raïssi, appelé à devenir président de la République islamique dans quelques semaines après sa victoire à l'élection du 18 juin.

Le président iranien Hassan Rohani a promis de "contourner fièrement" les nouvelles sanctions américaines, entrées en vigueur lundi et qui visent spécifiquement les secteurs pétrolier et financier iraniens, vitaux pour l'économie du pays.

Confronté au mécontentement populaire, aux attaques de ses adversaires politiques et de milieux religieux, le président Hassan Rohani apparaît cerné par les critiques, à la veille d'une convocation inédite au Parlement pour s'expliquer sur le marasme économique.

Une première salve de sanctions réimposées par les Etats-Unis contre l'Iran est entrée en vigueur mardi, pour exercer une pression économique sur Téhéran après le retrait unilatéral de Washington de l'accord historique sur le nucléaire iranien de 2015.

L'Iran a accueilli mardi avec scepticisme l'offre de Donald Trump de rencontrer les dirigeants iraniens "quand ils veulent", les principaux leaders du pays s'abstenant d'ailleurs de réagir dans l'immédiat à cette proposition.