Tout sur Guy Verhofstadt

Guy Verhofstadt, ex-chef du groupe de pilotage du Parlement européen sur le Brexit, a suggéré au négociateur de l'UE Michel Barnier d'insérer, dans l'éventuel accord sur les relations post-Brexit avec le Royaume-Uni, une clause d'annulation automatique en cas de non-respect des engagements par les Britanniques, afin d'éviter un risque de désunion parmi les Vingt-sept.

L'affrontement entre N-VA et MR sur le pacte migratoire de l'ONU illustre un changement profond de paradigme dans la politique belge et européenne: la fracture entre nationalistes et universalistes mine désormais tous les débats.

Douze ans après sa dernière vente massive de bâtiments publics, l'Etat fédéral consacre annuellement 45,5 millions d'euros à les relouer au secteur privé. Le prix d'un artifice budgétaire qui se paiera encore parfois jusqu'en 2028. Ce sera le cas pour les tours du WTC bruxellois, louées près de vingt millions par an.

A huit mois des élections européennes, l'ex-Premier ministre belge Guy Verhofstadt, Christophe Castaner - délégué général du parti du président français Emmanuel Macron -, l'ex-chef du gouvernement italien Matteo Renzi et d'autres personnalités libérales ou de la démocratie sociale ont appelé jeudi, dans une tribune de presse, à refonder l'Europe en réformant les traités, face aux menaces populistes de déconstruction.

Guy Verhofstadt, le chef du groupe libéral au Parlement européen, est outré par une campagne médiatique anti-européenne lancée par Budapest à la suite d'un vote de l'hémicycle de l'UE ouvrant la voie à des sanctions contre la Hongrie. Le leader de l'ALDE souhaiterait que les 18 millions d'euros qu'a coûtés cette action soient retirés de la dotation européenne accordée au pays dirigé par le parti national-conservateur Fidesz de Viktor Orban.

Génération Europe. Telle serait l'appellation d'une grande alliance qui pourrait unir les libéraux belges et le mouvement La République en marche d'Emmanuel Macron en vue des élections européennes du 26 mai prochain.

L'ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt, chef de file des libéraux et centristes au Parlement européen (ADLE) va former un mouvement avec La République En Marche (LREM), le parti présidentiel français, en vue des élections européennes de 2019, a-t-il annoncé dimanche dans un entretien au quotidien Ouest-France.

Le cap des 200.000 emplois créés a été franchi pour la première fois depuis l'entrée en fonction du gouvernement Michel. Au deuxième trimestre 2018, la Belgique comptait 4,78 millions de jobs. Ce qui signifie que depuis octobre 2014, 219.000 emplois ont été créés, indique vendredi De Tijd en se basant sur les chiffres de la Banque nationale.