Tout sur GSK

Le PTB a réclamé dimanche la démission de Pascal Lizin de la présidence de la SFPI, le principal bras financier de l'Etat fédéral, au motif que cette fonction entrerait en conflit avec son poste de directeur chez GSK, le géant de l'industrie pharmaceutique qui a annoncé dernièrement la suppression de plus de 900 emplois.

Les travailleurs du géant pharmaceutique GSK sont "abasourdis" par l'ampleur du plan de restructuration annoncé mercredi par la direction, a indiqué Michel De Bondt, représentant du syndicat chrétien CSC, alors que des assemblées du personnel sont en cours vendredi. Ils craignent une seconde vague de licenciements dans les prochaines années mais n'ont pas décidé de mener des actions ou d'arrêter le travail.