Tout sur Groen

La N-VA, le parti le plus actif sur Twitter, compte 54.580 suiveurs

La N-VA est, de tous les partis flamands et même belges, celui qui compte le plus de suiveurs sur le réseau social Twitter, précédant le CD&V et l'Open Vld, révèle une analyse effectuée par le blogueur Bruno Peeters, qui rassemble des statistiques sur les médias sociaux sur son site B.V.L.G.

Écolo propose un plan national d'isolation

Parmi les priorités d'Ecolo dans les décisions à prendre en affaires courantes, figure un plan national d'isolation, a indiqué le co-président du parti Jean-Marc Nollet dans une interview accordée samedi à la Libre Belgique et à la Dernière Heure.

La bataille pour le mayorat de Gand est dans l'impasse

Le cartel sp.a/Groen, première force politique de Gand après les élections du 14 octobre, a suspendu lundi les négociations avec l'Open Vld et le CD&V pour la formation d'une majorité quadripartite, alors que les chefs de file Groen Filip Watteeuw et Open Vld Mathias De Clercq réclament tous deux le mayorat.

Anvers: le conseil communal rejette plusieurs résolutions de Groen

Le conseil communal anversois a rejeté lundi soir deux résolutions déposées par Groen. Les écologistes flamands, qui entendaient tester la N-VA et les autres formations dans la perspective d'une collaboration future, avaient soumis aux votes un texte prônant de rendre le centre de la Métropole piétonnier et un autre en faveur de logements abordables.

Vilvorde: l'Open Vld accuse le bourgmestre Hans Bonte d'avoir renié sa parole

Le pacte de majorité conclu à Vilvorde entre le bourgmestre Hans Bonte (sp.a), l'Open Vld et le CD&V semble bien mal en point. La manière dont le maïeur a écarté Groen, qui s'était pourtant présenté en cartel avec les socialistes flamands aux élections du 14 octobre, ne convient en effet pas du tout aux libéraux flamands.

Le Vlaams Belang porte plainte contre la chef de file de Groen pour diffamation

Le Vlaams Belang a porté plainte contre Meyrem Almaci, la chef de file de Groen, pour diffamation après qu'elle a qualifié de "raciste", au cours d'un débat, le parti d'extrême droite, rapportent vendredi les journaux de Mediahuis. "Nous nous opposerons toujours, dans les mots et dans les faits, au racisme et à la discrimination", ont réagi les écologistes.

Pourquoi les couleurs portées par les politiciens ne sont pas anodines

Lundi soir, Meyrem Almaci a participé au débat des présidents de partis flamands en vert et jaune, un choix anodin selon la présidente de Groen, mais lourd de sous-entendus pour d'autres. À en croire le quotidien De Morgen, les politiciens utilisent bel et bien leur tenue pour faire passer un message.

La Flandre en jaune et noir se met au vert

Malgré l'un ou l'autre faux pas, la magie N-VA opère toujours. Le parti de l'hyper-populaire Bart De Wever maintient son emprise sur une scène politique flamande gagnée elle aussi par une poussée de fièvre écologiste et qui préfère toujours l'extrême-droite à la gauche ultra.

A Forest, Ecolo, le MR et le cdH ont posé les jalons d'un accord de majorité

Une courte majorité Ecolo, MR et cdH de 19 sièges sur 37 s'est dégagée, au milieu de la nuit, à Forest, à l'issue de plusieurs heures de tractations. Les négociations ont impliqué, à des moments et des degrés divers, la plupart des composantes démocratiques de l'échiquier politique local reconfiguré par les élections de dimanche. C'est la tête de liste d'Ecolo-Groen, Stéphane Roberti, qui sera proposée à la fonction de bourgmestre.