Tout sur greve du rail

"En Wallonie, seuls 8% des trains circulent sur les axes les plus importants tandis qu'en Flandre, ce pourcentage s'élève à plus de 70%", annonce mercredi la SNCB dans un courriel envoyé à 17h35. La différence entre le nord et le sud du pays s'accroit à nouveau. Une heure plus tôt, 11% des trains circulaient en Wallonie, contre près de 70% en Flandre.

Ainsi donc, en Belgique, les chemins de fer se mettent en grève pour deux jours. Peut-être pas catégoriquement, mais au moins à 50%. Et puis peut-être encore pour trois jours, après. Peut-être pas catégoriquement non plus, mais enfin, on ne sait jamais.

Les voyageurs qui ne pourraient pas prendre leur train mercredi ou jeudi en raison de la grève pourront réclamer une compensation à la SNCB, a indiqué la compagnie ferroviaire lundi. Cette compensation ne vaut toutefois que pour les tickets achetés avant que la grève ne soit annoncée et pour les abonnements.

Le gouvernement souhaite diminuer le budget de la SNCB de 2,1 milliards, en plus des coupes budgétaires déjà programmées par le gouvernement Di Rupo. Cela représente un total de 3 milliards d'euros, soit 20% du budget de la SNCB. 6 à 7000 jobs sont menacés. Comme étudiant, que pouvons-nous attendre si le Plan Galant est mis en place ?

La CGSP-Cheminots et la CSC-Transcom ont confirmé dimanche soir le préavis de grève sur le rail pour les 6 et 7 janvier prochains. Michel Abdissi, le président national de la CGSP Cheminots, et Isabelle Bertrand, la secrétaire nationale de la CSC-Transcom, disent n'avoir reçu aucune réaction de la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant.

"Si pour ce soir à 22h00, je n'ai pas un signal de Mme Galant disant très clairement que nous allons avoir une possibilité d'assurer un emploi statutaire en quantité et en qualité pour sauvegarder les services publics", la grève sur le rail sera maintenue, a déclaré dimanche le président national de la CGSP Cheminots sur RTL-TVI.

Le préavis de grève sur le rail est maintenu, mais les trois dernières dates (21, 22 et 23 janvier) sont postposées à une date ultérieure, ont annoncé mercredi la CSC Transcom, la CGSP Cheminots et l'Unécof. Les dates du 6 et 7 janvier sont maintenues.