Tout sur Gouvernement wallon

Plusieurs associations reviennent sur le cas d'un demandeur d'asile, M. Marouf qui a obtenu un brevet d'infirmier hospitalier mais ne peut pas entrer en fonction car la Région wallonne refuse de lui accorder le permis de séjour. La raison? La fonction d'infirmier n'est pas reprise parmi la liste des métiers en pénurie du Gouvernement wallon.

On discute beaucoup de la bulle des certificats verts ces derniers jours. Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi on discute de cette bulle car elle n'existe plus. La seule chose qu'on peut photographier, c'est un Gouvernement wallon qui a décidément toujours peur de s'attaquer aux surprofits des gros producteurs d'énergie renouvelable. C'est comme si on préférait donc endetter largement le wallon à hauteur de 1,8 milliards chez BNP Paribas tout en freinant également le développement de la transition énergétique.

Le Gouvernement wallon MR/CDH souhaite marquer les esprits en ne diminuant plus seulement le nombre d'administrateurs des TEC ou en étudiant un scénario de fusion réfléchie des sociétés du Groupe, mais en opérant à la hussarde une fusion des 6 sociétés du Groupe TEC dans un calendrier qui tient davantage compte d'impératifs électoraux que d'une gestion performante.