Tout sur Gouvernement Michel

La nouvelle mesure MR-N-VA : "travaille gratuitement ou on te coupe les vivres"

A partir du 1er septembre, le gouvernement veut autoriser le travail d'intérêt général obligatoire " sur base volontaire " pour les bénéficiaires du revenu d'intégration sociale. Ceux-ci pourraient alors être mis au travail sans rémunération, ce qui menace les emplois fixes sur l'ensemble du marché du travail. En cas de refus de ce " contrat ", la personne pourrait perdre ses moyens de subsistance. Une fameuse différence de traitement par rapport aux Panama-fraudeurs, qui ont, eux, depuis longtemps déchiré leur contrat de contribution à la société.

Le gouvernement Michel "a tué la concertation sociale"

S'il dénonce les "grèves sauvages et les excès sur le plan des manifestations", le président de DéFI Olivier Maingain a estimé, lundi sur Bel RTL, que "ce gouvernement a tué la concertation sociale". Certaines réformes menées par le gouvernement fédéral sont bonnes, mais elles sont dans l'ensemble déséquilibrées, au détriment du pouvoir d'achat des travailleurs.

Belgium is beautiful

Quatre millions. Le budget du gouvernement belge pour restaurer l'image du pays à l'étranger. Régions et Communautés se joindront à l'affaire. Parce que, c'est dit : on va y aller ensemble !

Le gouvernement est comme un jongleur d'assiettes dans un cirque, mais toujours plus d'assiettes se fracassent sur le sol

Comme des jongleurs d'assiettes chinoises, notre gouvernement fait tourner des assiettes sur des bâtons. De plus en plus d'assiettes, de plus en plus vite, mais avec de moins en moins de personnel et de moyens. Résultat : l'une après l'autre, les assiettes se fracassent sur le sol. Alors qu'il faudrait investir dans les gens et dans les moyens, plutôt que de balayer les débris.

Près de 65.000 emplois créés sous la suédoise

Depuis l'entrée en fonction du gouvernement de Charles Michel (MR), près de 65.000 emplois ont été créés, rapporte mercredi L'Echo, sur base des chiffres de l'Institut des comptes nationaux (ICN).

Grèves: peut-on sortir de l'impasse?

À l'heure où les syndicalistes francophones n'hésitent pas à recourir à des grèves sauvages et que leurs leaders n'arrivent plus à les maîtriser, le gouvernement semble également avoir perdu le contrôle de la situation. Aussi le quotidien De Morgen s'est-il demandé comment sortir de cette impasse.

Au moins trois choses que les jeunes devraient savoir sur la Loi Peeters

Le mouvement social contre la loi Peeters démarrait ce mardi 24 mai avec une première manifestation réussie, rassemblant près de 80.000 personnes dans les rues de Bruxelles. Vendredi dernier, une vingtaine d'organisations de jeunesses, dont Comac (mouvement étudiant du PTB), annonçaient également la création d'une Coalition des Organisations de Jeunesse pour le retrait la Loi Peeters. Pour Comac, il y a au moins 3 choses que chaque jeune devrait savoir sur la Loi Peeters.

La résistance est partout, le gouvernement "marchand de sable" vacille

"Si la population se montre patiente, tout va s'arranger". Le propos vient de Bart De Wever qui nous raconte des histoires pour nous endormir. Heureusement, la population ne semble pas répondre à l'appel du marchand de sable. La manifestation de ce 24 mai n'est que le début d'une nouvelle vague de résistance sociale, pour que l'espoir l'emporte sur le désespoir.