Le gouvernement Michel entame avec mollesse ses derniers mois

Le gouvernement Michel entame avec mollesse ses derniers mois

La dernière déclaration gouvernementale du Premier ministre Charles Michel, sept mois avant la fin de la législature, n'a pas été d'un grand secours pour contrer la perception selon laquelle le gouvernement est déjà presque en affaires courantes.

"L'accord de travail de Michel I pousse encore plus de gens dans la pauvreté"

"L'accord de travail de Michel I pousse encore plus de gens dans la pauvreté"

La réforme des indemnités de chômage doit avoir été le dernier acte politique important du gouvernement Michel. Mais représente-t-elle quelque chose, ou est-ce beaucoup de bruit pour rien, comme l'explique le professeur Wim Van Lancker (KU Leuven) à notre confrère de Knack? Et que faudrait-il faire ?

Réforme des pensions: les syndicats prévoient des manifestations le 2 octobre

Réforme des pensions: les syndicats prévoient des manifestations le 2 octobre

Les trois grands syndicats du pays planifient une journée d'action le 2 octobre pour protester contre la réforme des pensions préparée par le gouvernement Michel. Des actions sont prévues dans les trois régions, avec des opérations de sensibilisation dans plusieurs entreprises.

Congé maladie chez les fonctionnaires: le PTB fustige le "deux poids deux mesures"

Congé maladie chez les fonctionnaires: le PTB fustige le "deux poids deux mesures"

Le PTB estime qu'il n'est pas normal que le régime de congé maladie soit modifié chez les fonctionnaires, tandis que les membres du Parlement peuvent quant à eux jouir d'une réglementation favorable. "Évidemment, une bonne réglementation maladie est aussi importante pour les parlementaires. Vous ne décidez jamais d'être malade", explique le président du parti Peter Mertens. "Mais ils appliquent la règle du deux poids, deux mesures."

La dégressivité des allocations de chômage est un obstacle à la formation, selon M. Gosuin

La dégressivité des allocations de chômage est un obstacle à la formation, selon M. Gosuin

La dégressivité des allocations de chômage, renforcée par le gouvernement Di Rupo et que s'apprête à accroître encore le gouvernement Michel, est inefficace dans la mise à l'emploi des chômeurs. Elle augmente, au contraire, la précarité des chercheurs d'emploi car elle est un frein majeur à l'entrée en formation, a affirmé lundi le ministre bruxellois de l'Emploi Didier Gosuin.

Un collectif rebaptise des rues de Bruxelles au nom de Semira Adamu

Un collectif rebaptise des rues de Bruxelles au nom de Semira Adamu

Le collectif #SemiraOnOubliePas! a disposé, dans la nuit de lundi à mardi à Bruxelles, de nombreuses plaques de rue factices à la mémoire de Semira Adamu, jeune demandeuse d'asile nigériane morte étouffée par un coussin lors d'un rapatriement forcé il y a 20 ans.

Quelque 219.000 emplois créés depuis l'entrée en fonction du gouvernement Michel

Quelque 219.000 emplois créés depuis l'entrée en fonction du gouvernement Michel

Le cap des 200.000 emplois créés a été franchi pour la première fois depuis l'entrée en fonction du gouvernement Michel. Au deuxième trimestre 2018, la Belgique comptait 4,78 millions de jobs. Ce qui signifie que depuis octobre 2014, 219.000 emplois ont été créés, indique vendredi De Tijd en se basant sur les chiffres de la Banque nationale.

Pourquoi Bart De Wever et ses ministres déçoivent leur base

Pourquoi Bart De Wever et ses ministres déçoivent leur base

En quatre ans, ce n'était presque jamais arrivé à la N-VA, mais dans la dernière ligne droite avant les élections ça y est: le parti fait l'objet de critiques. Et pas de la part de n'importe qui : de ses amis proches, alliés, compagnons de route et même membres du parti.

"L'écart se creuse entre les gagnants et les perdants"

"L'écart se creuse entre les gagnants et les perdants"

La situation des plus fragiles dans la société s'est détériorée au cours des dernières années, ont affirmé jeudi les Verts, qui ont dressé un bilan en partie accusateur du gouvernement Michel.

La N-VA demande plus de 200 millions d'euros pour de nouvelles dépenses

La N-VA demande plus de 200 millions d'euros pour de nouvelles dépenses

Les différents partis du gouvernement Michel ont préparé leur liste de souhaits pour les négociations budgétaires qui doivent démarrer la semaine prochaine. Au total, ils demandent 410 millions d'euros de plus pour le budget 2019, dont plus de la moitié (217) émane des ministres N-VA, rapportent vendredi L'Echo et De Tijd.