Tout sur gouvernement Michel

Le projet d'accord interprofessionnel entre les partenaires sociaux a réveillé l'antagonisme entre les partis de gauche francophones. Le PS a défendu un modèle de concertation sociale qui mène à des résultats tandis que le PTB a accusé les socialistes de faire passer les "concessions" faites à la droite pour des "victoires".

La commission des Finances de la Chambre a approuvé vendredi le budget 2021. Il s'agit du premier budget en bonne et due forme approuvé depuis la chute du gouvernement Michel en décembre 2018. Sans surprise, le vote s'est déroulé majorité contre opposition.

La crise du coronavirus démontre que "l'État social n'est pas le problème mais la solution pour relever les défis économiques, sociaux, environnementaux liés, en particulier, à la santé", souligne mardi Solidaris à l'occasion de la journée mondiale de la santé. " Le système de soins de santé belge est toujours bon, mais pour combien de temps encore? ", s'interroge la mutualité socialiste.

En 2019, on dénombrait en moyenne mensuelle 57.000 prépensionnés (en RCC) en Belgique. C'est un quart en moins qu'en 2018, lorsqu'ils étaient en moyenne 75.000, rapportent mardi L'Echo, De Tijd et De Standaard, sur base des données publiées la veille par l'Onem.

La phase de test du nouveau modèle de carte d'identité, qui arbore un nouveau design et comporte les empreintes digitales du porteur, débute ce 14 janvier dans certaines communes. C'est la commune de Lokeren qui donnera le coup d'envoi: le bourgmestre Filip Anthuenis (Open Vld) recevra le premier exemplaire des mains du ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V).

Il y a un an, le gouvernement fédéral entrait en affaires courantes. Le 21 décembre 2018, le Roi a accepté la démission de l'équipe remaniée du Premier ministre de l'époque, Charles Michel, après le départ de la N-VA et l'a chargée d'expédier les affaires courantes.

C'est l'un des chantiers entrepris sous l'ex-gouvernement Michel qui a suscité le plus de tensions politiques et sociales. Les partis qui forment encore l'opposition veulent la détricoter. Quelle qu'elle soit finalement (et quand...), la future coalition fédérale devra reprendre le dossier. Mais où en est-on exactement ?