Tout sur Godinne

Luc Lallemand, le patron d'Infrabel, a envoyé fin juin une lettre à l'administrateur délégué de l'Afsca pour lui demander de mener une enquête sur le "nuage suspect" qui s'était dégagé de l'un des wagons touchés par la collision entre deux trains de marchandises à Godinne le 11 mai dernier, rapporte mardi La Libre Belgique.

La signalisation sur la ligne de trains 154 Namur-Dinant ne présente aucun problème et la sécurité sur ce tronçon est garantie dans le cadre d'une exploitation normale, a indiqué lundi soir le Groupe SNCB dans un communiqué. Le Groupe précise que les organisations syndicales reconnues (CGSP et CSC Transcom) sont également d'accord sur ce constat.

L'accident entre deux trains de marchandises survenu à Godinne serait sans doute dû à une erreur de signalisation. L'enquête qui le déterminera risque d'être longue.

Les riverains qui ont dû quitter leur logement à la suite de l'accident de trains qui s'est produit à Godinne vendredi peuvent le réintégrer ce mercredi soir, a annoncé le bourgmestre d'Yvoir. Les deux écoles qui se trouvaient dans le périmètre de sécurité, et qui sont fermées depuis lundi, pourront quant à elle rouvrir leurs portes lundi 21 mai.

Différents périmètres de sécurité ont été instaurés depuis l'accident ferroviaire qui s'est produit vendredi à Godinne, obligeant les riverains à être évacués. Ceux qui ont refusé de quitter leur domicile se verront infliger une amende qui sera déterminée par le tribunal civil de Dinant, selon le premier échevin d'Yvoir, Bernard Le Hardy De Baulieu.

Les services de secours ont décidé de changer de modus operandi à Godinne, sur le lieu de la collision survenue vendredi entre deux trains. Les services de secours ont repris, lundi matin, leurs travaux de déblaiement, a indiqué Charles Pâquet, bourgmestre d'Yvoir lors d'un point presse.

Les opérations de pompage des produits dangereux, suite à l'accident de trains survenu hier à Godinne, sont accomplies à 90 % mais sont interrompues jusqu'à ce dimanche après-midi. Le périmètre de sécurité est maintenu.

Deux trains de marchandises, dont l'un transportait des produits chimiques, sont entrés en collision, vendredi en fin de matinée à hauteur de Godinne (Yvoir). L'accident a fait un blessé léger. Le produit qui s'est échappé à la suite de l'accident n'est pas dangereux, selon SNCB Logistics.