Tout sur Gerolf Annemans

"La Flandre vote le centre-droit, la droite. Et la Flandre vote le nationalisme flamand. Plus que jamais." Soir de scrutin 2019, un Bart De Wever beau joueur dans la défaite relative de la N-VA face au Vlaams Belang ressuscité ne boude pas le plaisir de communiquer la bonne nouvelle.

Si le Vlaams Belang triomphe aux élections de dimanche, on se tournera vers les médias. Pas comme après le dimanche noir de 1991 - quand, selon certains, ils avaient aidé le Vlaams Blok de l'époque en gardant le silence sur le parti - mais pour avoir normalisé le Vlaams Belang ces dernières années. Si le cordon sanitaire existe toujours après le 26 mai, le cordon médiatique a disparu depuis longtemps.

Le publicitaire Alexander Segert est le cerveau derrière les campagnes des partis d'extrême droite de Suisse et de Flandre. Aujourd'hui, il offre aussi ses services à Alternative für Deutschland (AfD) et à la fraction européenne ENF. Mais en toute discrétion. Parce qu'il y a quelque chose à cacher ?

Quoiqu'on pense du rejet par la Région wallonne du traité de libre-échange entre l'Europe et le Canada (ou CETA), on peut dire que le feuilleton ne manque pas d'intérêt. Suspense, trahison, contradiction, d'horribles méchants et des gentils à doubles visages, tous les ingrédients d'une bonne série sont réunis !