Tout sur Gérard Deprez

En échange d'une nouvelle redistribution des compétences, les francophones réclament un refinancement de leur Communauté. On décide aussi de scinder la province de Brabant, d'affaiblir le Sénat, et de doter les assemblées régionales d'élus directs. L'été est long. Mais le 29 septembre, jour de la fête de l'archange, Dehaene obtient son accord.

Né en 1936, Guy Lutgen fut l'une des figures politiques importantes du PSC wallon et l'un des artisans de la régionalisation de l'agriculture. Il a siégé sans discontinuer dans l'exécutif wallon de 1988 à 1999. Il est décédé à l'âge de 84 ans, a-t-on appris dimanche.

Il y a 15 ans, le gouvernement wallon lançait en grande pompe le "Plan Marshall pour la Wallonie". C'est le président du PS de l'époque, Elio Di Rupo, qui en a été l'instigateur. Depuis plus d'un demi-siècle, l'économie wallonne n'était plus capable de croître au même rythme que l'économie flamande ou européenne.

Le président du cdH, Maxime Prévot, a préféré une formule lapidaire pour répondre à l'idée d'un élargissement du MR au cdH émise dans "La Libre" par l'un des candidats à la présidence des libéraux, Georges-Louis Bouchez. "Ca aussi... c'est risible! Et tellement classe", a-t-il lancé sur Twitter.

Ainsi parla Sabine Laruelle, le 18 octobre, sur LN24, dans son interview de ralliement à la candidature de Georges-Louis Bouchez à la présidence du MR : son candidat avait " l'intelligence de pouvoir se remettre en question et de pouvoir changer un certain nombre de choses ".

Le parti de Maxime Prévot a choisi l'opposition pour "prendre le temps de se réinventer". Ce n'est pas la première fois que les héritiers du Parti catholique y sont contraints par l'électeur, qui lui a infligé, le 26 mai dernier, la pire défaite de son histoire. Avant une dernière réinvention avant la disparition ?