Tout sur Georges Wolinski

Bientôt trois ans. Trois ans depuis l'attentat contre Charlie Hebdo, trois ans que Georges Wolinski a perdu la vie. De lui, son épouse, Maryse, dit qu'elle a reçu "le goût de la belle vie". C'est aussi le titre du livre qu'elle consacre à leur existence à deux. Elle y raconte quarante-sept années de jours heureux avec l'un des dessinateurs les plus mythiques du journal satirique. Pas une ligne sur la vie sans Georges. Et pourtant il est partout, tout le temps, et continue de la faire rire.

Mercredi 7 janvier 2015, au moins douze personnes sont mortes, dont cinq de mes collègues dessinateurs, dans l'attaque de la rédaction de Charlie Hebdo. Parmi eux, Cabu et Wolinski avaient compté parmi ceux qui m'avaient donné envie de faire ce métier, il y a plus de 20 ans. Des monstres sacrés.