Tout sur George Papadopoulos

Un ancien conseiller diplomatique de Donald Trump, George Papadopoulos, a été condamné vendredi à 14 jours de prison pour avoir menti dans l'enquête sur une possible collusion entre Moscou et l'équipe de campagne du candidat républicain.

Ce sont les autorités australiennes qui ont alerté le FBI d'une ingérence possible de la Russie dans la présidentielle américaine de 2016, et non l'enquête de l'ex-espion britannique Christopher Steele comme on le croyait jusque-là, a rapporté samedi le New York Times.

George Papadopoulos, poursuivi par la justice américaine dans l'enquête sur une éventuelle ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016, était un obscur consultant spécialisé dans le pétrole et le gaz avant d'intégrer l'équipe des conseillers en politique étrangère de Donald Trump.

Le président américain Donald Trump a réaffirmé lundi qu'il n'existait "aucune collusion" entre son équipe et la Russie après les premières inculpations dans l'enquête du procureur spécial Robert Mueller visant notamment son ex-directeur de campagne Paul Manafort.