Tout sur George-Louis Bouchez

Le rassemblement de quelques milliers de jeunes au Bois de La Cambre jeudi a suscité de nombreuses réactions. Si la plupart des politiques et acteurs du monde hospitalier condamnent fermement l'événement à l'heure où la Belgique lutte toujours contre la pandémie de coronavirus, d'autres se montrent plus compréhensifs envers les jeunes concernés.

Depuis que Koen Geens a été chargé d'une mission royale, il semble que le CD&V soit de retour. Les démocrates-chrétiens continuent à jouer dans la cour des grands. Peu à peu ils font ce qu'ils faisaient autrefois : diriger.

"J'ai l'impression que le PS ne veut pas d'un gouvernement avec une majorité en Flandre. Il préfère un gouvernement où il peut être le patron": c'est ainsi que Bart De Wever a résumé sa vision de la situation au niveau fédéral lundi matin, avant une réunion de la direction de son parti. Le président de la N-VA affirme toujours qu'il est prêt à "prendre ses responsabilités", ce qui pourrait prendre la forme d'une mission royale.

Le week-end dernier, l'ancien Premier ministre et président du Conseil européen Herman Van Rompuy s'est exprimé sur le blocage fédéral dans l'hebdomadaire De Zondag. Pour lui, "Bart De Wever respire l'impuissance".

Christine Defraigne, échevine de la Ville de Liège, ex-présidente du Sénat et candidate malheureuse à la présidence du MR, soutiendra Denis Ducarme dans le duel qui l'oppose à George-Louis Bouchez pour succéder à Charles Michel à la tête du parti, indique-t-elle dans Le Soir.