Tout sur genetique

Les technologies "omiques", qui permettent d'appréhender dans leur globalité des systèmes biologiques complexes et dynamiques, doivent faire l'objet d'un débat public compte tenu des limites éthiques et sociales existantes, selon un avis émis lundi par le Conseil supérieur de la Santé (CSS). "Les experts et les décideurs politiques devront" notamment se prononcer pour savoir si, par exemple, "les tests prédictifs peuvent être utiles à la prévention, au diagnostic et au traitement de certaines maladies, sans porter atteinte aux droits des patients".