Tout sur GEES

Un nouveau confinement national semble hors de question en Belgique. Si reconfinement il doit y avoir, il sera local. La décision de maintenir la prochaine réunion du Conseil national de Sécurité (CNS) à jeudi semble aller dans ce sens. Mais qui va décider quels quartier, commune ou province seront, à nouveau, mis en quarantaine en cas de seconde vague ? Comme souvent en Belgique, la réponse est loin d'être simple.

L'obligation de porter un masque en raison de la pandémie de coronavirus n'est pas prête d'être levée, apprend-on dans le dernier rapport du Groupe d'experts en charge de l'exit strategy (GEES), consulté par De Standaard vendredi. Le bal masqué continuera certainement après l'hiver, peut-être jusqu'à l'apparition d'un vaccin, estiment les experts.

La Foire Aux Questions (FAQ) des autorités fédérales a été adaptée pour ce qui concerne la danse. Une interprétation extensive des dernières décisions prises au Conseil National de Sécurité (CNS) avait suscité la controverse et la réaction étonnée de la présidente du Groupe d'Experts en charge de l'Exit Strategy (GEES), Erika Vlieghe.

Même sans contre-offensive de la pandémie d'ici la fin de l'été, le port du masque sera recommandé pour tous lors de la reprise des cours dans l'enseignement supérieur en septembre prochain, et sera même obligatoire lorsque les distances de sécurité de 1,5 mètre ne pourront être respectées.