Tout sur Geert Wilders

Des "trolls" russes ont tenté d'influencer le débat public aux Pays-Bas et en Belgique, rapporte le journal néerlandais NRC. Des comptes émanant de l'organe Internet Research Agency (IRA), considéré comme une "usine à trolls" liée au Kremlin, ont diffusé lors des deux dernières années au moins 900 messages en néerlandais, ressort-il de l'enquête menée par le quotidien sur base des 200.000 tweets issus de l'IRA.

Le leader du Vlaams Belang Filip Dewinter s'est rendu vendredi après-midi sur la place Sainctelette, mais ne s'est finalement pas rendu à Molenbeek comme il en avait l'intention. Fin septembre, Dewinter avait annoncé qu'il comptait inviter le dirigeant du parti néerlandais de la liberté (PVV, extrême-droite) Geert Wilders pour une visite de Molenbeek, que le leader d'extrême droite considère comme un berceau de l'islamisation.

dirigeant du parti néerlandais de la liberté (PVV) Geert Wilders viendra "quoi qu'il en soit à Bruxelles" vendredi, a-t-il fait savoir jeudi. Il ne souhaite cependant enfreindre aucun règlement.

Le député Vlaams Belang Filip Dewinter a indiqué jeudi qu'il maintenait sa visite vendredi dans les rues de Molenbeek, avec son collègue néerlandais Geert Wilders (PVV), en dépit de l'ordonnance de police prise jeudi par la bourgmestre Françoise Schepmans interdisant sur le territoire communal tout rassemblement vendredi en lien avec cet événement.

Les responsables européens ont été parmi les premiers à réagir dimanche à l'élection du centriste Emmanuel Macron à la présidence française, saluant "une victoire" pour l'Europe, puis le président américain Donald Trump l'a félicité pour sa "large victoire".