Tout sur Gary Johnson

Hillary Clinton a plaidé lundi le rassemblement, et Donald Trump a promis la fin de la corruption gouvernementale, au dernier jour d'une campagne présidentielle américaine qui a profondément divisé le pays et stupéfié le monde par ses excès et sa violence.

Ils sont bien moins célèbres qu'Hillary Clinton et Donald Trump, mais tout aussi persistants: dans la campagne présidentielle américaine, Gary Johnson, libertarien, Jill Stein, candidate du parti des Verts et Evan McMullin, candidat mormon entré tardivement dans la course, ont réussi à se faire une toute petite place sous les projecteurs.

A un mois de l'élection présidentielle américaine, Hillary Clinton devance Donald Trump de 5 points dans un nouveau sondage publié vendredi, boostée par les indépendants qui désertent son adversaire républicain.

Hillary Clinton semble avoir profité du débat de lundi dernier contre Donald Trump, à en croire les sondages, tandis que le républicain s'enferrait dans une polémique avec une reine de beauté et promettait plus d'agressivité au prochain tour.

Et si ce n'était ni Trump, ni Clinton qui gagnaient le 8 novembre ? Malgré le matraquage des deux partis mastodontes, les Américains auront une troisième option à l'élection présidentielle. Celle-ci risque bien d'être Gary Johnson, le probable candidat du parti libertarien. Il se qualifie lui-même de "candidat tout-en-un". Problème, peu de gens le connaissent. Portrait.