Tout sur G7

Cette réunion, convoquée par le Premier ministre britannique Boris Johnson, sera virtuelle. "Il est vital que la communauté internationale travaille ensemble pour assurer des évacuations sûres, prévenir une crise humanitaire et aider le peuple afghan à protéger les progrès (réalisés) les 20 dernières années", estime Boris Johnson.

Les dirigeants des grandes puissances du G7 ont affirmé dimanche leur volonté de mettre fin à la pandémie de Covid-19 par la distribution de vaccins et d'agir pour le climat, lors d'un sommet marqué par une nouvelle dynamique en faveur du multilatéralisme occidental, Etats-Unis en tête.

Les Etats-Unis et la Chine ont de nouveau étalé au grand jour leurs divergences vendredi, au moment où le président américain Joe Biden rencontre ses plus proches alliés lors d'une série de sommets dénoncés par Pékin comme du "pseudo-multilatéralisme" profitant à des "cliques".

Boire un verre sur une terrasse. Retourner au théâtre, au cinéma, à la salle de sport. Sortir parfois non masqué. Troquer un Zoom pour une réunion in situ. Réserver des vacances. Organiser des barbecues, des mariages, des fêtes. Réaliser à quel point nous avons besoin des autres. Etre bien décidé à profiter de cette vie dont on vient d'éprouver la fragilité.

Les dirigeants du G7, réunis vendredi en vidéoconférence, ont indiqué en fin d'après-midi dans une déclaration commune avoir augmenté de "plus de 4 milliards de dollars US" leurs engagements financiers de soutien à l'Accélérateur ACT et à l'initiative Covax, instruments destinés à assurer un accès global et équitable aux outils de diagnostic, traitements et vaccins contre le coronavirus.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a déclaré mardi qu'il était prêt à discuter d'une aide du G7 pour lutter contre les incendies en Amazonie si le chef de l'Etat français Emmanuel Macron "retirait (ses) insultes".

Le Brésil, en poursuivant sa rhétorique anti-Macron, a opposé dans la nuit de lundi à mardi une fin de non-recevoir à l'aide d'urgence proposée par les pays du G7, et affirmé que les incendies en Amazonie, qui ont encore progressé en ce début de semaine, étaient "sous contrôle".

Le président français Emmanuel Macron a rencontré lundi soir le cacique Raoni, figure de la lutte contre la déforestation en Amazonie, a annoncé ce dernier lors d'une conférence de presse à Biarritz à l'issue du G7.

Le président français Emmanuel Macron a déploré lundi les propos "extraordinairement irrespectueux" de son homologue brésilien Jair Bolsonaro à l'encontre de son épouse Brigitte, dernier épisode en date des tensions entre leurs deux pays autour des feux de forêt en Amazonie.