Tout sur G7

Les dirigeants du G7, réunis vendredi en vidéoconférence, ont indiqué en fin d'après-midi dans une déclaration commune avoir augmenté de "plus de 4 milliards de dollars US" leurs engagements financiers de soutien à l'Accélérateur ACT et à l'initiative Covax, instruments destinés à assurer un accès global et équitable aux outils de diagnostic, traitements et vaccins contre le coronavirus.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a déclaré mardi qu'il était prêt à discuter d'une aide du G7 pour lutter contre les incendies en Amazonie si le chef de l'Etat français Emmanuel Macron "retirait (ses) insultes".

Le Brésil, en poursuivant sa rhétorique anti-Macron, a opposé dans la nuit de lundi à mardi une fin de non-recevoir à l'aide d'urgence proposée par les pays du G7, et affirmé que les incendies en Amazonie, qui ont encore progressé en ce début de semaine, étaient "sous contrôle".

Le président français Emmanuel Macron a rencontré lundi soir le cacique Raoni, figure de la lutte contre la déforestation en Amazonie, a annoncé ce dernier lors d'une conférence de presse à Biarritz à l'issue du G7.

Le président français Emmanuel Macron a déploré lundi les propos "extraordinairement irrespectueux" de son homologue brésilien Jair Bolsonaro à l'encontre de son épouse Brigitte, dernier épisode en date des tensions entre leurs deux pays autour des feux de forêt en Amazonie.

Le ministre des Affaires étrangères sortant, Enzo Moavero Milanesi, a estimé que l'Italie n'avait aucunement été isolée par plus de 14 mois de gouvernement populiste et qu'elle gardait toute sa place dans les puissances influentes.

L'art du "coup" diplomatique d'Emmanuel Macron contre "l'art du deal" de Donald Trump ? Au G7, le président américain reste un homme d'affaires qui parle commerce quand le Français, avec son action surprise sur l'Iran et son appel en faveur de l'Amazonie, se consacre surtout à la diplomatie.

Coup de théâtre au sommet du G7 : le chef de la diplomatie iranienne est arrivé dimanche à Biarritz, dans le sud de la France, où le président français Emmanuel Macron et ses pairs européens tentaient de convaincre Donald Trump de faire un geste pour sauver l'accord sur le nucléaire iranien.

Le président américain Donald Trump a manifesté son plein soutien dimanche au sommet du G7 au Premier ministre britannique Boris Johnson dans le bras de fer qui l'oppose aux Européens sur le Brexit, lui promettant un "très grand accord commercial" dès que Londres aura quitté l'UE.