Tout sur FWB

Les établissements scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles vont recevoir ensemble six millions d'euros pour compenser les coûts supportés depuis début janvier pour la désinfection et les nettoyages supplémentaires des classes en raison de la pandémie de coronavirus.

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a exprimé samedi sa ferme opposition à l'autorisation, dès la prochaine rentrée académique, de signes convictionnels -dont le port du voile- dans les établissements d'enseignement supérieur officiel organisés par Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE).

Le MR a organisé dimanche matin une séance de voeux virtuelle, lors de laquelle le président du parti Georges-Louis Bouchez a entre autres souhaité une année sans "complaisance" envers le PTB et a également mis l'accent sur Bruxelles, où les libéraux francophones sont dans l'opposition.

La période de confinement a amplifié les inégalités scolaires, ressort-il d'une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'UMONS auprès de près de 1.000 enseignants et enseignantes de l'enseignement maternel, primaire et secondaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB).

Le cours de philosophie et citoyenneté revient déjà au coeur du débat public autour d'un enjeu : une deuxième heure potentiellement obligatoire pour les élèves de l'officiel, en lieu et place des cours de religion. En effet, depuis la rentrée scolaire 2017-2018, ces élèves bénéficient d'une heure de cours de philosophie et de citoyenneté par semaine. Le choix de la deuxième heure est libre : soit une deuxième heure de philosophie et de citoyenneté, soit une heure de religion ou de morale laïque. L'heure de CPC n'est pas donnée comme telle dans l'enseignement libre confessionnel : cette initiation à la philosophie et à la citoyenneté est réputée transmise dans différents cours, de "manière transversale".

La ministre de l'Education Caroline Désir (PS) s'est entretenue lundi après-midi avec les acteurs de l'école pour discuter de la mise en oeuvre de l'enseignement 100% à distance qui s'appliquera dès mercredi, et ce pour trois jours, aux quelque 360.000 élèves du secondaire en Wallonie et à Bruxelles.

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) a adopté son nouveau Plan de construction 2019-2023 pour les infrastructures hospitalières. Celui-ci prévoit un investissement de 150 millions d'euros pour remettre à neuf les bâtiments vieillissants de quatre hôpitaux universitaires, rapporte le journal Le Soir lundi.

La députée Veerle Wouters (ultra-nationaliste, ex-N-VA) a adressé trois fois la même question écrite au Premier ministre, Charles Michel (MR), au sujet de l'organisation éventuelle du XIXème Sommet de la Francophonie à Bruxelles, en 2022, pour ne recevoir que cette seule réponse évasive: " J'ai informé le ministre-président de la Communauté française (CF) de ma disponibilité pour toute concertation qu'il souhaiterait entamer à ce sujet. "

Les autorités de la Belgique francophone ne réformeront l'accord du participe passé qu'à condition que cela se fasse "dans un cadre international", a annoncé un responsable de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), entité compétente sur ces questions.

Cette année, les jalons de l'indispensable réforme de l'enseignement secondaire ont été posés, avec les décrets concernant la "Modernisation de l'enseignement secondaire" en Flandre et le "Pacte d'Excellence" en Fédération Wallonie-Bruxelles. Toutefois, ces décrets octroient encore beaucoup de liberté aux acteurs de l'enseignement. La réussite ou l'échec des réformes dépendra donc ce qu'en feront concrètement les écoles et leurs directions.