Tout sur Franky Demon

Ce jeudi 6 mai, la Chambre prendra en compte une nouvelle proposition de loi "anti-fessée" déposée par les députés Koen Geens, Els Van Hoof et Franky Demon (CD&V). Ceux-ci souhaitent reprendre le droit de l'enfant à une éducation sans violence dans le Code civil. La proposition de loi stipule "qu'aucune forme de violence envers les enfants n'est acceptable, quelles que soient les circonstances".

La police a-t-elle le droit d'entrer chez les particuliers ? En cette période de fêtes, la question fait couler beaucoup d'encre, à l'heure où les rassemblements sont très limités. Cependant, elle ne concerne pas seulement les infractions aux mesures sanitaires, mais aussi les sans-papiers. " Je ne pense pas que le ministre de Justice rejettera ce principe", déclare le député CD&V Franky Demon.

Le nombre de procès verbaux délivrés aux piétons qui ignorent le feu rouge a augmenté de 7% l'année passée, en comparaison avec l'année précédente, démontrent les chiffres du ministre de l'Intérieur Pieter De Crem, demandés par le député Franky Demon (CD&V).

Le député Franky Demon (CD&V, photo) combat la proposition, née dans les rangs N-VA, d'aménager un bateau-prison à Zeebruges, où seraient détenus des transmigrants dans l'attente d'une décision quant à leur demande d'asile.

Par rapport à 2015, la police a intercepté trois fois plus de camions l'an dernier pour fraude au tachygraphe, un appareil intégré au véhicule qui enregistre les temps de conduite et de repos des chauffeurs, d'après la réponse du ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) à une question parlementaire posée par Franky Demon (CD&V), dont De Tijd fait écho jeudi.

Les violences contre des agents de la police fédérale ont donné lieu l'année passée à 2.881 jours d'arrêt de travail selon les chiffres communiqués par le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) au député CD&V Franky Demon. Au total 141 faits ont été établis, dont une poignée donnant lieu à plus de 100 jours d'absence pour les policiers concernés.