Tout sur Frank Vandenbroucke

Si l'adhésion de la population n'est pas reprise dans les modèles statistiques, elle est fondamentale à leur réalisation. Et pour la garder encore un peu, il va falloir desserrer un minimum l'étreinte. Comment? Pour qui? Par où commencer? Ce sera aux politiques de le décider. Et de choisir que la variable humaine fasse pleinement partie de l'équation. L'édito d'Anne-Sophie Bailly, rédactrice en chef du Vif.

Le cabinet du ministre de la Santé Publique Frank Vandenbroucke a recommandé à ceux qui ont pris possession d'un masque gratuitement proposé par les autorités fédérales l'an dernier via les pharmaciens de ne plus les utiliser, dans l'attente de résultats d'une enquête complémentaire sur leur toxicité potentielle.

La stratégie de vaccination, qui consiste à vacciner en priorité les patients présentant des co-morbidités parallèlement aux plus de 65 ans, ne sera pas modifiée, a-t-on appris à l'issue d'une nouvelle réunion de la Conférence interministérielle (CIM) Santé publique.

Monsieur Franco a fait une entrée remarquée dans les médias lors de la conférence de presse du Premier ministre, hier après-midi. C'est l'un des chercheurs qui a présenté les modélisations des prédictions concernant l'épidémie. Il a en réalité deux casquettes. Puisqu'il est chercheur en modélisation mathématique et pianiste professionnel.

Le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (sp.a) a indiqué dimanche qu'il ne fallait pas attendre d'assouplissements notables du Comité de concertation prévu vendredi. "D'ici à trois semaines, le variant britannique du coronavirus sera dominant en Belgique et nous pourrons évaluer à quel point il est contagieux", a-t-il dit au micro de VTM.

Le Moniteur a publié dimanche l'arrêté royal qui interdit l'emploi des écharpes, foulards et bandanas comme moyens de protection contre la propagation du coronavirus, comme le préconisait un avis rendu mardi par le Risk Assessment Group (RAG) sur le port du masque et avalisé vendredi par le comité de concertation.