Tout sur Françoise Schepmans

dirigeant du parti néerlandais de la liberté (PVV) Geert Wilders viendra "quoi qu'il en soit à Bruxelles" vendredi, a-t-il fait savoir jeudi. Il ne souhaite cependant enfreindre aucun règlement.

Les bourgmestres de plusieurs communes concernées par le radicalisme ont exprimé mercredi leur souhait d'être mieux informés par les autorités fédérales et judiciaires. "Il faut prendre le niveau local au sérieux", a souligné le maïeur de Vilvorde, Hans Bonte, devant la commission d'enquête parlementaire sur les attentats terroristes.

En réaction à la décision d'attribuer en 2017 la dotation la plus faible de toutes les zones bruxelloises à la zone de police Ouest, la bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean Françoise Schepmans (MR) a plaidé mercredi en faveur d'une révision de la norme fédérale de financement des zones de polices (norme KUL) de 2001 pour la Région afin qu'elle suive l'évolution des populations.

Cela chauffe entre libéraux de la capitale. Dans Le Vif L'Express du 8 juillet, Françoise Schepmans, bourgmestre de Molenbeek, s'insurgeait contre les propos du député ucclois Alain Destexhe, qui la soupçonne d'" accommodements raisonnables " en laissant des commerces fermer plus tard lors du ramadan.

Dans le cadre d'un débat sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme au Comité européen des Régions, Peter Brorsen, directeur "Relations extérieures et Europe" à l'Institut européen pour la paix, a présenté, jeudi après-midi, les premiers résultats d'une étude sociologique menée à Molenbeek-Saint-Jean dans le but de définir ce que les habitants pensent de leur quartier. Il s'agit de la première étape d'un dialogue sur la qualité de vie à Molenbeek et la façon de l'améliorer.