Tout sur François Desquesnes

Après l'épisode CETA, la Wallonie va-t-elle partir en guerre contre l'accord entre l'Union européenne et le Mercosur? Le texte fera en tous cas débat dans les travées du parlement régional où le cdH s'apprête à déposer, mercredi, une proposition de résolution dénonçant particulièrement le volet agricole de l'accord.

Si un montant de 350 millions d'euros a été prévu par le gouvernement wallon dans son budget initial 2020 pour financer des investissements stratégiques hors périmètre SEC, ce montant passera à 606 millions en 2021 et 2022 puis à 656 millions les 2 années suivantes, a confirmé le ministre-président régional, Elio Di Rupo (PS), interrogé sur le sujet, lundi, en commission du Parlement de Wallonie par le chef de groupe du cdH, François Desquesnes, et par le député Ecolo Manu Disabato.

Le cdH a demandé, vendredi après-midi, la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire à la suite des nouveaux rebondissements dans le dossier Enodia (ex-Publifin) et plus singulièrement après l'accord conclu entre Nethys et le fonds d'investissement américain Providence à propos de la cession du télédistributeur Voo.

Désormais dans l'opposition en Wallonie, le cdH ne décolère pas contre le report à 2025 du tarif prosumer, ce prélèvement annuel forfaitaire que la CWaPE, le régulateur du secteur énergétique au sud du pays, entendait faire payer, dès 2020, aux propriétaires de panneaux photovoltaïques pour l'utilisation du réseau.

La décision du cdH de siéger dans l'opposition au niveau fédéral et dans les entités fédérées a été prise de manière "prématurée", ont estimé dimanche des membres du PS et d'Ecolo lors de l'émission "C'est pas tous les jours dimanche" sur RTL-TVI.