Tout sur Fondation contre le Cancer

Les patients atteints de cancer peuvent être tentés de prendre des compléments alimentaires dans l'espoir notamment d'optimiser leurs chances de guérison. Mais attention : ces produits peuvent parfois avoir des effets indésirables, voire franchement néfastes, sur le traitement proprement dit.

Les chiffres du tabagisme en Belgique ont tendance à baisser mais restent "énormes", a souligné lundi le Dr Anne Boucquiau, en marge de la présentation du mouvement "Générations sans tabac".

Les cellules cancéreuses se nourrissent de sucre. En l'absence de sucre, leur croissance ralentit, du moins dans une éprouvette de laboratoire et chez les cobayes. L'être humain est bien plus complexe.

Quelque 85.000 vies supplémentaires ont été sauvées entre 1990 et 2014 en Belgique grâce aux progrès issus de la recherche, affirme samedi la Fondation contre le cancer dans un communiqué publié à la veille de journée mondiale contre le cancer. Si le nombre de cas détectés a augmenté, le nombre de décès reste stable. Le taux de mortalité est donc en baisse.

Le nombre de fumeurs parmi les personnes ayant le moins d'instruction ou qui gagnent le moins a augmenté ces deux dernières années, passant d'un quart à un tiers.

Le cancer et ses traitements s'accompagnent souvent d'une fatigue indescriptible. Aussi curieux que cela puisse paraître, l'exercice peut toutefois apporter aux patients un regain d'énergie et les aider à combattre l'épuisement.

Les victimes du tabac sont encore trop nombreuses : 6,4 millions de morts ont été recensés en 2015 dans le monde, un chiffre étonnamment en hausse. Les mesures entreprises dans nos pays ne suffisent pas à faire face à ce boom.

Tournée Minérale ! C'est le mot d'ordre en ce mois de février. L'alcool est dès lors laissé au placard ! L'objectif : nous faire réfléchir à la place que prend l'alcool dans nos vies de tous les jours et sensibiliser à ses effets néfastes sur notre santé.

La Fondation contre le Cancer a lancé sa campagne "Tournée Minérale", pour inciter les Belges à faire de février un mois sans alcool. L'objectif n'est pas de stigmatiser, mais bien de faire comprendre que la consommation d'alcool peut avoir des conséquences, bien souvent, sous-estimées sur la santé.