Tout sur flottille

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a adopté mercredi une résolution approuvant le rapport de la mission d'enquête sur l'abordage fin mai par la marine israélienne d'une flottille pour Gaza et selon lequel des "preuves" existent pour "appuyer des poursuites" contre Israël.

La Turquie a annoncé jeudi avoir constitué sa propre commission d'enquête sur l'assaut israélien contre une flottille d'aide à Gaza ayant coûté la vie à neuf Turcs le 31 mai, commission qui devra rendre compte à un panel d'experts mis en place par l'ONU sur cette affaire.

Répondant à la pression internationale, le gouvernement de Benjamin Netanyahu a décidé d'alléger quelque peu le blocus imposé autour de la bande de Gaza, et de laisser entrer plus de vivres et de matériel à usage civil.

Une association juive d'Allemagne pour une paix juste au Proche-Orient a décidé d'affréter un bateau humanitaire à destination de Gaza. Ce sera pour la fin du mois de juillet.

Alors que les spéculations vont bon train sur l'opportunité ou non d'organiser une enquête internationale sur l'attaque meurtrière de la flottille humanitaire de la semaine dernière au large de Gaza, les militants pro-palestiniens (ou anti-israéliens) du monde entier se mobilisent. Y compris d'Iran.

Les quatre jeunes filles belges arrêtées lundi par l'armée israélienne dans le cadre de l'opération contre la flottille humanitaire à destination de Gaza ont été libérées, mercredi. Une action en justice en Belgique contre Israël n'est pas exclue.

Le vote de la résolution réclamant une enquête sur l'intervention militaire israélienne lundi contre une flottille pro-palestinienne d'aide humanitaire pour Gaza devrait se tenir ce mercredi. Les ressortissants étrangers devraient, quant à eux, être expulsés d'Israël jeudi au plus tard.

Au lendemain de l'assaut lancé contre la flottille internationale à Gaza, les principaux grands titres israéliens affichent leurs divergences politiques, mais tous admettent que l'épisode ternira l'image du pays.