Tout sur Florennes

Les quatre chasseurs-bombardiers F-16 belges déployés depuis début septembre en Lituanie pour protéger l'espace aérien des pays baltes, membres de l'Otan mais dépourvus d'avions de combat, ont effectué une vingtaine de décollages d'alerte pour intercepter des appareils russes s'approchant du territoire allié au dessus de la mer Baltique, a-t-on indiqué mardi de sources militaires.

L'arrivée du nouvel avion de combat de l'armée belge, le F-35 américain, au printemps 2025 à Florennes, puis deux ans plus tard à Kleine-Brogel (Limbourg), va profondément modifier la physionomie de ces bases aériennes, tout comme l'entraînement des pilotes et le fonctionnement de la composante Air, ont indiqué des spécialistes à l'agence Belga.

La base aérienne de Florennes dans l'Entre-Sambre-et-Meuse sera la première - avant celle de Kleine-Brogel (Limbourg) - à accueillir, à partir de 2025, les nouveaux avions de combat furtifs F-35 commandés l'an dernier à 34 exemplaires par le gouvernement Michel pour un montant de 3,8 milliards d'euros, a annoncé jeudi le ministre de la Défense, Didier Reynders.

La base aérienne de Florennes dans l'Entre-Sambre-et-Meuse sera la première - avant celle de Kleine-Brogel (Limbourg) - à accueillir, à partir de 2025, les nouveaux avions de combat furtifs F-35 commandés l'an dernier à 34 exemplaires par le gouvernement Michel, a annoncé jeudi le ministre de la Défense, Didier Reynders.