Tout sur Florence Reuter

Florence Reuter garde pour priorités la mobilité et le réaménagement du centre de Waterloo, devenu Zone d'enjeu communal. Un statut pour accélérer la réalisation du masterplan... Mais la route est encore longue.

La nouvelle bourgmestre, Florence Reuter (MR), qui a repris le flambeau au lion déchu Serge Kubla, a quelques réalisations à faire valoir en fin de demi-mandat. Et une vision pour un coeur de ville repensé. Sous les boulets de l'opposition, réduite mais remuante et suspicieuse.

Alors que les autorités waterlootoises n'étaient pas au courant jusqu'à vendredi matin de l'arrivée sur le territoire de la commune de Carles Puigdemont, elles confirment cet après-midi que le leader catalan s'installera bien à Waterloo.

Nouveaux centres-villes, offre repensée d'espaces publics, de commerces et de détente, look redynamisé... De Braine-l'Alleud à Waterloo, on voit grand et beau. Voici à quoi ressembleront les deux cités du Lion d'ici dix à quinze ans.

Serge Kubla, son prédécesseur, disposait d'un carnet d'adresses aussi épais qu'un annuaire téléphonique. La nouvelle bourgmestre de Waterloo affirme s'être construite toute seule. Une question de caractère. Mais un manque de relais qui pourrait lui être préjudiciable.

Serge Kubla, suspecté d'avoir servi d'intermédiaire pour le groupe industriel Duferco, a décidé de démissionner de son poste de bourgmestre de la commune de Waterloo, annonce samedi dans un communiqué Christophe Cordier, porte-parole du président du MR.

La présidente du Parlement wallon fait elle-même partie de la nouvelle génération de députés wallons. Les élections de 2009 (et le jeu des suppléances) ont en effet provoqué un important renouvellement des troupes.