Tout sur flore intestinale

Alors que les scientifiques s'intéressent de plus en plus au rapport entre le cerveau humain et les bactéries de l'intestin, l'université d'Oxford démontre dans une étude parue dans le magazine Psychopharmacology et relayée par The Huffington Post que les prébiotiques peuvent calmer l'anxiété en influençant la façon dont l'humain gère ses émotions.

La composition de la flore intestinale jouerait un rôle déterminant dans le métabolisme, révèlent jeudi des travaux sur des souris qui corroborent les résultats d'études précédentes, ouvrant potentiellement la voie à des traitements contre l'obésité.