Tout sur Flobecq

Cinq militaires ambulanciers et brancardiers de Marche-en-Famenne apportent désormais leur aide à la maison de repos Providence des Malades à Flobecq dans le cadre de la crise du coronavirus, indique la Défense mercredi. Quatre militaires ambulanciers et assistants vétérinaires de Bourg-Léopold épaulent également deux maisons de repos à Alost et Baardegem.

La police fédérale n'est pas la seule à manquer de main-d'oeuvre. Les zones de police locales sont également en sous-effectif, relèvent les titres Sudpresse, samedi. Le cadre du personnel a été défini en 1998, or il n'est plus respecté depuis longtemps, estiment les syndicats.