Tout sur Flandre

" Ce que le président du MR met en exergue à son insu, c'est avant tout un débat plus profond et spirituel sur l'identité des francophones ", estime Simon Lefebvre, juriste et philosophe.

"L'Etat souhaite se défaire du Théâtre américain dans la plus grande loyauté fédérale possible. Il doit jouer la concurrence", a déclaré, en réponse à des questions parlementaires, le ministre en charge de la Régie des bâtiments, Koen Geens (CD&V).

L'avocate Selma Benkhelifa dénonce la "vague de haine hallucinante à propos du naufrage de La Panne" et appelle à soutenir "nos compatriotes antiracistes en Flandre".

Le potentiel conjugué de la N-VA et du Vlaams Belang dépasse les 50%. Un sondage post-électoral le démontre. Les deux partis nationalistes sont d'ores-et-déjà crédités de 49,4% d'intention de vote. Une coalition Vivaldi qui écarterait ainsi un Flamand sur deux prend le risque de précipiter la fin du pays. Et des élections anticipées ne résoudraient rien.

"En marche", ou plutôt "Vooruit", femmes et hommes de Flandre ! Un mouvement politique tout neuf est en passe de se lever à l'horizon. Celui qui travaille à son éclosion ne l'imagine pas autrement que "radicalement innovant".

Sa mort a été programmée mille fois. Il y a dix ans, les séparatistes flamands avaient le vent en poupe. Pourtant, la Belgique de 1830 tient le coup. Elle fêtera son bicentenaire cette année. Toujours grise mais toujours là.

Record battu, en 2019, aux Musées royaux des beaux-arts de Belgique, à Bruxelles : 1 091 280 visiteurs, soit quelque 400 000 de plus qu'en 2018 !

La semaine dernière, l'Enquête sociale européenne révélait que les Wallons ne sont pas moins racistes que les Flamands, une réalité qui politiquement ne se traduit pas du tout de la même manière dans le nord et le sud du pays. Explications avec le professeur en sociologie Marco Martiniello (Université de Liège).

Dans quelle mesure la crise de l'asile de 2015 a-t-elle affecté les opinions européennes sur l'asile et la migration ? Les sociologues Bart Meuleman et Arno Van Hootegem ont examiné une masse de données et ont établi que ce n'est pas le grand nombre, mais le framing par les élites politiques, qui détermine nos opinions. "Le framing est plus décisif que les faits."