Tout sur Flandre

Proximus a déployé la 5G dans 30 communes et ravivé un débat qui divise l'opinion publique. Autopsie d'un accueil contrasté entre les Régions, et des pistes pour surmonter la fronde.

La Belgique compte mardi 2.035 décès liés à une contamination au nouveau coronavirus, ont indiqué le SPF Santé publique et le Centre de crise lors de leur bulletin quotidien. Il s'agit d'une forte augmentation de 403 morts supplémentaires, qui s'explique par la notification de 241 décès dans des maisons de repos en Flandre survenus entre le 1er et le 4 avr

Dans un marché qui décline d'année en année, Femmes d'Aujourd'hui et Libelle, les plus grands hebdomadaires féminins du pays, ont réussi à maintenir leurs volumes stables au cours de l'année écoulée et même à les augmenter légèrement.

Fichu temps, à ne plus mettre un nez dehors. Ni plus ni moins qu'ailleurs dans le monde, la Flandre se mue en camp retranché pour résister au mieux aux ravages du coronavirus. L'épreuve vaut bien un cri de guerre, à mémoriser impérativement. Il y a eu le "jobs, jobs, jobs" version coalition suédoise, voici le "check-check-check" à la flamande.

Le gouvernement flamand ira chercher loin dans ses poches pour aider financièrement les entreprises et les personnes, mais "il ne pourra jamais compenser toutes les pertes", a affirmé mercredi le ministre-président Jan Jambon. "Nous n'avons pas assez d'argent pour cela. Le gouvernement n'est pas en mesure de compenser toute la différence."

Parmi 192 nouvelles victimes du coronavirus, on déplore aujourd'hui le décès d'une jeune fille de 12 ans. "C'est un évènement très rare, mais qui nous bouleverse", a commenté Emmanuel André, visiblement ému lors de la conférence de presse journalière sur le bilan de l'épidémie de coronavirus en Belgique.

Ce n'est qu'un au revoir. Les élus du peuple belge, flamand, wallon, bruxellois, germanophone, ont pris pour nombre d'entre eux physiquement congé de leurs hémicycles respectifs, dispersés sous la menace d'un virus à ce stade plus fort que tout. Avant de tirer provisoirement les rideaux, les dernières séances ont eu lieu en petit comité. Le temps des pensées émues pour les victimes et les plus exposés à l'épidémie, des hommages appuyés pour celles et ceux qui se dévouent au chevet des malades, et des bonnes résolutions quand reviendront les temps meilleurs.

Dans le programme spatial belge, du 1er janvier 2015 au 30 septembre 2019, 32 % des retombées de Prodex (Programme de développement d'expériences scientifiques) ont bénéficié à l'Etat fédéral et 68 % aux Régions.

Le gouvernement a jeté toutes ses forces dans la lutte contre le coronavirus. Cela n'a pas empêché l'ONU de lui faire des remontrances, début mars.