Tout sur flandre

"Ongehoord populisme" (que l'on pourrait traduire par Populisme inouï) est un livre académique au titre délibérément ambigu. Les sociologues Thierry Kochuyt et Koen Abt soulignent que les populistes ont souvent des opinions crues et donc "inouïes", mais qu'il y a trop longtemps que la plupart des partis classiques (et les médias consacrés) n'écoutent pas le "signal du citoyen".

Des pluies torrentielles se sont abattues ces dernières heures en Flandre. A Roulers et Stekene, en Flandre occidentale, 85 litres d'eau par m2 ont été mesurés en 12 heures. Selon des statistiques de l'IRM et de la KU Leuven, ce genre de précipitations n'est constaté qu'une fois tous les 150 ans. Par comparaison: il ne pleut que 60 litres en moyenne par mois par m2.

"La Flandre est douée pour dire ce dont elle ne veut pas : de préférence pas de centrales nucléaires, pas de biomasse onéreuse, pas d'éoliennes dérangeantes, et pas de panneaux solaires coûteux." Cet extrait d'un article du Morgen du 4 mai en dit long sur la politique énergétique du nord du pays.

Un quart des petits Flamands a les yeux rivés chaque jour au moins deux heures sur sa tablette ou son smartphone. Un enfant sur trois entre 6 et 18 ans possède même déjà sa propre tablette, ressort-il d'une enquête à grande échelle du bureau d'études Ivox, commandée par le quotidien Het Belang van Limburg.

Le gouvernement flamand a octroyé une licence d'exportation de véhicules militaires et de pièces détachées de véhicules vers la Syrie au cours de l'été, ressort-il d'un rapport du service de contrôle des marchandises stratégiques de l'administration flamande dont l'Agence Belga a pris connaissance.