Tout sur Finances

Taxe kilométrique : et les voitures en leasing ?

La ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van Den Brandt (Groen, photo), veut instaurer - éventuellement sans attendre l'accord de la Wallonie et de la Flandre - une taxe kilométrique variant en fonction de l'heure d'utilisation des voitures et de leur type.

Budget : La formation d'un gouvernement fédéral presse"

La ministre du Budget, Sophie Wilmès, a invité "à la prudence" lundi concernant les projections budgétaires du comité de monitoring publiées dans la presse, précisant que celles-ci n'ont pas encore été validées. "Ces hypothèses s'élaborent à politique inchangée.

Pour 25 millions de créances alimentaires prescrites

Le Service des créances alimentaires (Secal), dépendant du ministère des Finances, récupère, depuis 2004, auprès des débiteurs les montants des pensions alimentaires impayées, dues à leurs enfants et ex-conjoints, à l'issue d'une séparation ou d'un divorce. Il accorde également des avances sur les pensions alimentaires en faveur des enfants.

L'État n'a toujours pas récupéré 1,2 milliard d'euros d'amendes pénales

Le manque à gagner résultant des amendes pénales et des confiscations non perçues s'élève aujourd'hui à 1,221 milliard d'euros, contre 1,05 milliard d'euros en 2018, écrit lundi La Libre Belgique sur son site internet. Dans cette ardoise sont notamment comprises les amendes qui accompagnent certaines peines décidées par le tribunal correctionnel pour des petits délits, les frais de justice mais également le fonds d'aide aux victimes.

"Une perception correcte des amendes peut ramener un milliard d'euros"

Une perception correcte des amendes infligées par un juge peut rapporter en 5 ans un milliard d'euros aux caisses de l'Etat, estime le CD&V dans son plan pour la justice. Pour atteindre cet objectif, les chrétiens-démocrates veulent améliorer la collaboration entre la Justice et le SPF Finances, a expliqué le ministre de la Justice, Koen Geens, au cours d'une séance de questions-réponses sur Facebook.

Percée des populistes en Finlande: Jussi Halla-aho face à Antti Rinne

Sous ses airs réservés se cache un farouche nationaliste: le chef de file des Vrais Finlandais (extrême droite), Jussi Halla-aho, a conduit un parti jadis terrassé aux portes de la victoire pour les législatives. Face à lui on retrouve Antti Rinne, cet ancien syndicaliste du Parti social-démocrate a tout du probable Premier ministre. Portraits croisés.