Tout sur FGTB

L'inquiètude monte d'un cran du côté du syndicat rouge : il ne souhaite pas que les travailleurs passent à la trappe avec les conséquences qu'entraînent la crise sanitaire du coronavirus.

En 1966, la Belgique connut durant 12 semaines une grève inédite qui laissa une empreinte indélébile dans le champs économique et social belge : la grève des ouvrières de la Fabrique Nationale à Herstal.

On les croyait intangibles. On les sent de plus en plus vulnérables. Ont-ils été rabotés et si oui, jusqu'où ? Avec quelles conséquences pour les bénéficiaires ? Ne faudrait-il pas leur donner un autre sens pour ne pas les voir disparaître ? Autant de questions au coeur de notre dossier sur l'avenir des acquis sociaux.

La FGTB a appelé mardi à la constitution d'une "majorité parlementaire contre la pauvreté" alors que la Chambre doit débattre mercredi en Commission Affaires Sociales du relèvement des allocations sociales au-dessus du seuil de pauvreté.

Après des mois de négociations et plusieurs actions syndicales, les syndicats et les employeurs du secteur des titres-services sont parvenus lundi soir à un protocole d'accord social, a annoncé le front commun syndical CSC, FGTB et CGSLB. L'information a été confirmée par la fédération patronale Federgon.

Bien que l'entièreté des chiffres pour 2019 n'ait pas encore été dévoilée officiellement par l'Office national de l'emploi, ce dernier soulignait dans un communiqué diffusé lundi, à l'occasion de la publication des données de décembre, que le nombre de chômeurs complets indemnisés (CCI) (demandeurs d'emploi et non-demandeurs d'emploi) s'établissait à 391.038 pour 2019, soit un niveau "en dessous des 400.000 unités pour la première fois depuis 1980".

Quelque 10.000 militants FGTB ont manifesté mardi matin dans les rues du centre de Bruxelles en faveur d'une sécurité sociale plus forte. Les premiers militants ont rejoint l'esplanade de l'Europe près de la gare du Midi, vers 11h45. Le syndicat socialiste s'inquiète du déficit grandissant de la sécurité sociale qui devrait atteindre 6,4 milliards d'euros à l'horizon 2024 à politique inchangée. Le point.

La FGTB organisera une manifestation nationale le mardi 28 janvier "pour une sécurité sociale renforcée et justement financée", annonce-t-elle vendredi dans un communiqué. Le syndicat prévoit un rassemblement en matinée à la gare du Nord à Bruxelles avant le départ du cortège, probablement à destination de la gare du Midi.

L'ex-président du Parti socialiste Elio Di Rupo reconnaît, dans une interview vendredi au quotidien flamand De Morgen, que le syndicat socialiste FGTB est fortement infiltré par le PTB, ce qui constitue à ses yeux "un énorme problème" pour le PS. Il va jusqu'à comparer le "simplisme" du discours PTB avec celui de l'extrême-droite.

Pensions, enveloppe bien-être, sécurité sociale... La FGTB tient à l'oeil les politiques à la manoeuvre en vue de la formation d'un gouvernement fédéral. Le syndicat socialiste prévoit une grande action en janvier, déclare son président Robert Vertenueil jeudi dans les colonnes de Sudpresse.

Un déficit de 1,5 milliard d'euros, voir plus, dans les caisses de la Sécurité sociale, devrait être validé vendredi en comité de gestion, ce qui inquiète la FGTB qui évoque un déficit structurel jeudi dans le journal 'Le Soir'.